TOP

Baptiste Lecaplain nous remet en selle !

Impressions du 17 novembre, après le spectacle de Baptiste Lecaplain #Théâtre du Petit Montparnasse.

Première soirée d’humour, depuis le drame de vendredi 13. Non sans mal, nous avons pris la décision de reprendre notre activité dès ce soir. Nous nous sommes assis de nouveau dans une salle de spectacle, celle du Petit Montparnasse, dans une rue animée, pleine de restaurants, de cafés, de théâtres, de cinémas. On s’est assis et on s’est dit « voilà, on y est », notre vie continue, le rire est notre raison d’être, alors rions ce soir, de bon coeur si possible. Essayons d’oublier pendant quelques temps les images et sensations terribles qui nous ont bouleversées ces derniers jours. 

Baptiste Lecaplain. L’un des espoirs de ces dernières années, se représente sur la scène du Petit Montparnasse. Le spectacle commence avec une entrée dynamique et étonnante de l’artiste. Premiers rires. « Putain ce que ça fait du bien ! » Et nous voilà transportés dans l’univers loufoque de ce grand enfant de 30 ans. Les personnages se multiplient, se croisent et se déguisent, des chats, des parents, un serpent, un kangourou, Chloé, Bastien, Flavien. Baptiste nous raconte son enfance, sa famille et ses camarades d’école, en nous embarquant dans un train plein de rebondissements. Le mec est juste un ovni de l’énergie, il court dans tous les sens, joue avec sa voix comme un chanteur d’opéra, transite d’un personnage à l’autre et s’embarque dans des improvisations plus farfelues et hilarantes les unes que les autres. Un spectacle en phase de test, où se succèdent plusieurs blagues « à creuser », et de petits bides même pas gênant tant son capital sympathie rayonne.

Merci Baptiste pour ce spectacle, merci d’avoir maintenu ta date, merci de nous avoir fait rire, divertis et égaillés pendant 1h30. On est vivant et on profite !

PS: En fait cette critique n’aurait pu être une seule seconde déplaisante. Non seulement parce que notre scène parisienne est un vivier de fabuleux talents à soutenir et à promouvoir, mais aussi parce que le rire est notre came. Il fait rougir de chaleur nos petites pommettes, endolorie nos zygomatiques, chatouille de larmes nos cils et aujourd’hui on a tous grand besoin de ça. Merci à tous ces artistes qui se représentent tous les jours sur scène, et nous font hurler de rire. Vive le spectacle, vive l’humour, vive Paris ! Show must go on !

 

Baptiste Lecaplain / Origines

Théâtre du Petit Montparnasse

Jusqu’au 31 décembre

du mardi au vendredi à 21h et le samedi à 16h et 21h