TOP
Brice de nice 3

Brice de Nice 3 : Ca farte toujours !

AbracadaBrice ! Le revoilà !

Qu’est ce qui est tout jaune, qui remue le bras et qui flotte dans l’eau ? Un surfeur « winner » qui prépare son retour sur grand écran bien sûr !

Il vient casser Brice de Nice 2 et s’attaque directement au troisième volet : « Brice de Nice 3… parce que le 2 je l’ai cassé ».

A la base, Brice de Nice est né d’un simple personnage issu d’un sketch que jouait Jean Dujardin pour sa troupe les Nous C nous. Le surfeur as been a donc vu le jour grâce à la télévision dans les années 90 puis a cassé le petit écran pour le grand. Le premier Brice de Nice sorti en 2005 a réunis plus de 4 millions de spectateurs à l’époque.

Actuellement, toute l’équipe est en tournage et ce depuis le début du mois de septembre. Nice, Bordeaux, Paris, notre surfeur préféré parcourt les quatre coins de la France. Et pas que ! Sa planche de surf devrait voyager jusqu’en Thaïlande dès janvier. Pourquoi si loin ? Parce que Marius Lacaille ( Clovis Cornillac ), l’ami de Brice a besoin d’aide et l’appelle au secours.
Brice de Nice devrait alors casser, que dis-je, briser son quotidien pour vivre une aventure qui s’annonce houleuse ! Tout ce que l’on sait, c’est qu’on retrouvera évidemment Jean Dujardin et sa magnifique perruque blonde mais aussi Clovis Cornillac et son pied inoubliable ainsi que Bruno Salomone dans le rôle d’Igor d’Hossegor. Un guest est prévu mais il ne devrait être dévoilé uniquement dans la période de sortie du film, c’est-à-dire vers le deuxième semestre de l’année 2016. En attendant nous pouvons toujours lancer les paris sur ce mystérieux guest. Kendji de Paris ? Jean Claude Van Damme de Rotterdam ? Nikos de Biscarosse ? Bref, je suis certaine que vous allez trouver avant même que la nouvelle ne soit annoncée.
brice-3Tout comme le premier film, Jean Dujardin, James Huth ( le réalisateur ) et Christophe Duthuron se sont réunis pour écrire cette nouvelle histoire ensemble. Dix ans après, l’attente des fans devrait être importante.
Au final, le plus surprenant reste la joie de Jean Dujardin à remettre la perruque et à endosser de nouveau ce rôle de surfeur ringard. Après avoir été Oscarisé pour « The Artist », et bu un bon millier de Nespresso avec ce bon vieux George, il fallait oser se replonger dans un tel personnage ! Good bye the United States ! Retour aux sources et à la déconne, on récupère notre Clooney français le temps d’un film !
En attendant la sortie du film nous avons le temps de regarder « Point Break » une bonne centaine de fois. Et pour être vraiment certains d’être au point un petit entrainement est de rigueur :

« Jambe gauche fléchie, jambe droite tendue, comme si tu pissais
dans un bocal. T’allonges le bras, tu vas du Nord-Ouest, pour arriver au Sud-Est, sans toucher la Corse. Et tu casses, et tu casses, et tu casses. Mais ça marche aussi à l’envers, et tu casses, et tu casses, et tu casses. Variante : double. Et tu casses, et tu casses, et tu casses.

Et enfin pour casser en loosedé, le baby casse. Et tu baby casses, et tu baby casses, et tu babycasses. Ça y est tu sais casser. »