TOP

Foudil Kaibou au pouvoir !

Nous sommes le 6 novembre, à une semaine des attentats, jour pour jour, heure pour heure.

Sans crainte et avec une insouciance habituelle, je me suis rendu pour la toute première fois au Jamel Comedy Club.

Une ambiance spéciale se dégage de ce lieu. J’ai cette étrange impression d’être en famille, tous venus voir jouer un ami. L’ami, ce soir la, c’était Foudil Kaibou !

D’entrée le ton est donné. Il ne nous dit pas « bonjour » mais « salam aleykoum » ! D’origine algérienne, bien sapé dans son costume, il nous explique à quel point il s’est intégré à la France. La preuve ultime : sa petite amie franco française issue de bonne famille ! Soudain, une petite alarme sonne dans ma tête. Il ne va tout de même pas nous refaire le speach sur l’intégration et la différence culturelle façon Jamel Debbouze ?!  

Ouf ! Paaaaas du tout. L’idée est la même mais la forme est totalement différente. Je n’ai pas eu cette impression de déjà vu car Foudil a clairement son univers. Il m’a embarqué dans son monde coloré et un peu fou. Il chante, il danse et il imite. Il m’a envoyé son énergie en pleine face. Toutes les religions en prennent pour leur grade. Non seulement il en parle en connaissance de cause, mais en plus il adopte un recul nécessaire pour pouvoir en accentuer les traits. Outre son talent  comique, son don pour l’imitation de ses proches m’a bluffé. Il se fond tellement dans la peau de ses personnages à tel point que j’ai eu l’impression de tous les avoir déjà rencontré. Je suis face à un superbe comédien. 

Son sketch sur les terroristes d’Al Qaïda est forcément celui auquel je pense en premier à l’heure où j’écris mes impressions sur ce spectacle.

Il imagine avec beaucoup de dérision Al Qaïda comme une grande entreprise.

Et comme pour chaque entreprise, il y a une secrétaire : « Al Quaïda Europe bonjooour ! Fatima à votre écoute pour des attentats toujours plus explosifs ! ».

Quelle classe ! Foudil Kaibou et son spectacle représentent exactement ce pour quoi j’accorde une place majeure à l’humour. Le rire est porteur de message, signe d’intelligence et rassemble les gens. Ce n’est pas matériel, ce n’est pas une religion, ni une croyance mais tout simplement un état qui fait du bien.

vz-e6312ad7-9726-4a80-99be-98c395e4c4baEt ce vendredi 6 novembre grâce à Foudil Kaibou, j’étais bien, tout simplement.

 

 « Foudil Kaibou prend le pouvoir » au Jamel Comedy Club

du jeudi au samedi à 21h30, reprise le 12 décembre 2015 jusqu’au 21 mai 2016