TOP
La grande évasion

La grande évasion théâtrale

Tony, Guismo et Nabil, respectivement Paul Séré, Booder et Wahid, sont en prison. Le plan : profiter de la visite de la ministre de la Justice pour obtenir une remise de peine. Leur clé ? Le théâtre. La littérature leur suffira-t-elle pour sortir du trou ?

Les trois détenus ne manquent pas d’imagination et leur quotidien de prisonnier est loin d’être monotone. Ils décortiquent le théâtre, l’écrivent, le jouent, l’expliquent et vont même jusqu’à le slamer. D’Alexandre Dumas, à Corneille et Shakespeare, ils passent en revue tous les grands auteurs et revisitent leurs pièces. Du talent, de l’humour, de bons comédiens et ni une ni deux, les  » trois mousquetaires  » se transforment en «  les trois Mustaphas. » 

La grande évasion, c’est réviser ses classiques théâtraux, mais aussi découvrir des faces cachées – voire attendrissantes – des trois comédiens. Booder enchaîne les rôles de femmes et devient tour à tour Juliette de Shakespeare ou la fille de l’Avare et quand Paul Séré devient Cid, Wahid c’est Roméo.

Les noms de Booder et Wahid évoquent habituellement le cinéma, Neuilly sa mère, Case départ. Mais en ce moment, c’est sur scène que le trio est présent. Les deux comédiens du Jamel Comedy club, Paul Séré et Wahid, se sont alliés à Booder pour une grande évasion théâtrale. Le spectacle est une réussite, l’histoire atypique et recherchée, replonge à la découverte du théâtre et à son essence même. Pour ceux qui n’aimeraient pas le théâtre, c’est le moment de se réconcilier avec cet art qui peut paraître si lointain. L’humour et la dérision sont les mots d’ordre dans ce spectacle. Avec La grande évasion, on s’instruit tout en s’amusant. 

La grande évasion

 

Si vous avez envie d’une petite soirée théâtrale par Paul Séré, Wahid et Booder, je vous conseille fortement d’aller à l’Apollo Théâtre du mercredi au samedi, à 20h. 

Vous pouvez aussi retrouver leurs folles aventures pénitentiaires sur leur page Facebook.

 

 

Pour me joindre, un pigeon voyageur vaut mieux qu'un téléphone. Sinon par le We love comedy mag, ça marche aussi...