TOP

Neuf mois de bonheur, le temps d’une soirée !

Aaaah, le bonheur de devenir parents. La grossesse vous rend belles mesdames et vous rend attentionnés messieurs ! Enfin, ça c’est la version officielle des jolies comédies romantiques! Leila Boumedjane et Oumar Diaw ne sont pas forcément de cet avis !

Avis aux parents, à ceux qui veulent le devenir, ou même à ceux qui détesteraient les enfants, ce spectacle est fait pour vous. Ils ne sont que deux sur scène et pourtant ça déménage ! Eux, c’est un couple jeune et moderne. Une sorte de remake de Janet et Michael Kyle dans la série « Ma famille d’abord », mais en version française, et sans les enfants. Comment faire face aux hormones déchaînés d’une femme enceinte ? Comment réagir face à son petit ami qui préfère regarder un match de foot plutôt que d’assister à la toute première échographie ? Tant de problèmes qui font que ce spectacle est un show où l’on ne s’ennuie pas.

9 mois de bonheur

 

Les scènes s’enchaînent avec énergie. De l’annonce du test de grossesse positif, au coup de fil un peu compliqué pour l’apprendre aux familles, en passant par les amis, les crises de nerfs et l’accouchement, ces neuf mois passent en un éclair sous nos yeux rieurs. Tout cela mis en valeur par la judicieuse mise en scène de Noom Diawara. Ce duo explosif ne se contente pas de jouer pour son public, il joue AVEC son public. Car vous n’êtes pas à l’abri d’être pris à partie dans leur tourmente hilarante. A travers leurs disputes ils brassent aussi des sujets d’actualité et abordent avec beaucoup de second degré des thèmes délicats comme le racisme ou le terrorisme.

Oaffiche 9 mois de bonheurubliez l’image douce et tendre d’une femme enceinte. Les hormones font un carnage chez cette jeune femme. « L’exorciste » à côté de son état, c’est un film pour enfant. Mais malgré leurs disputes et les obstacles qu’ils rencontrent, c’est un couple attendrissant et drôle. Une pièce à aller voir entre ami(e)s, en famille ou en couple. Qu’importe, ils vous entraîneront forcément dans leur périple amoureux, avec ce brin de folie qui fait leur charme.

 

Retrouvez « Neuf mois de bonheur, enfin presque » tous les vendredis, samedis et dimanches à l’Apollo Théâtre jusqu’au 26 juin.