Ce qu’il faut voir ou pas au ciné cette semaine

CIné
Salle de cinéma du Louxor (Paris 18eme)

Une suite qui dérange : Le temps de l’action

Plusieurs années après le très remarqué Une vérité qui dérange , Al Gore dégaine un nouveau documentaire qui risque de vous faire culpabiliser. Que ce soit lorsque vous oublierez d’éteindre la lumière en quittant une pièce ou lorsque vous laissez l’eau du robinet couler lorsque vous vous bossez les dents. 

Dans cette suite, l’ancien vice-président de Bill Clinton se met de nouveau en scène. On peut le voir lors d’une conférence en fil rouge pour exposer sa théorie sur l’environnement. A l’instar du premier opus, ce documentaire montre les conséquences du réchauffement et les problèmes à venir. Reste que contrairement au premier, ce nouvel épisode montre les initiatives qui marchent, histoire de montrer que la bataille pour défendre mère nature n’est pas encore perdue.

Pourquoi il faut y aller ? Vous avez un dîner en famille ou entre amis prévu bientôt. Quoi de mieux que glaner quelques infos pour impressionner votre auditoire ? Idéal en apprendre pas mal. Et-ce alors que Donald Trump vient d’annuler les accords de Paris. 

Pourquoi il ne faut pas y aller ? Si vous êtes de nature anxieuse ou vous avez du mal à dormir la nuit, mieux vaut investir votre temps et votre argent dans un autre film. Après, si la planète part en sucette, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

Château de verre

Ce film est adapté du roman autobiographique The Glass Castle écrit par Jeanette Walls, sorti . est chroniqueuse mondaine pour le New-York Times. Tout semble aller bien pour elle dans sa vie New-yorkaise. Le souci c’est qu’elle a une enfance difficile, avec son père alcoolique (interprété par Woody Harrelson) et sa mère artiste peintre (jouée par Naomi Watts). Baladée dans différents lieux à travers les Etats-Unis, et vivant dans la pauvreté, elle se remémore son enfance compliquée à coups de flash-back.

Pourquoi il faut y aller ? On peut y voir Woody Harrelson. Récemment récompensé au Festival de Deauville avec un prix pour l’ensemble de sa carrière. Cet acteur qui est sous-côté, reste un excellent comédien. Naomi Watts qui est aussi une actrice de qualité lui donne la réplique.

Pourquoi il ne faut pas y aller ? Si vous n’est pas friands des drames familiaux, mieux vaut passer votre chemin. Le film a reçu la note pas fameuse de  49% sur Rotten Tomatoes. Le site de critiques alimenté par les spectateurs.

Le Petit Spirou

Après Lucky Luke, après Asterix et Obelix, après Benoît Brisefer, voici une nouvelle adaptation d’une bande-dessinée qui sont un peu les Marvel à l’Européenne. Dans le film, on suit le petit Spirou juste avant qu’il intègre l’école des grooms. Alors qu’il est amoureux de Suzette, il s’embarque dans une aventure avec ses potes.

Pourquoi il faut y aller ? Le casting compte quelques acteurs spécialistes des comédies. Le mythique Pierre Richard, le loufoque François Damiens qui incarne un professeur de sport, sans oublier le doux-dingue Philippe Katerine dans le rôle d’un prof de musique. 

Pourquoi il ne faut pas y aller ? Si les adaptations de BD vous ont souvent déçu, mieux vaut attendre que le film passe à la télé ou de le regarder lors de votre prochain voyage en avion. 

A découvrir ou redécouvrir : A bout de souffle 

Patricia (Jane Seberg) et Michel Poicard (Jean-Paul Belmondo) se rencontrent dans Paris. Cela pourrait ressembler à une histoire d’amour lambda. Le hic que Michel est recherché par la police, pour avoir tué un gendarme sur la Nationale 7. Dans ce road-movie déjanté Jean-Luc Godard livre un des grands classiques du cinéma français. 

Le film est projeté ce vendredi 29 septembre à 21h40, au Reflet Médecis pour les Parisiens. Les habitants du Mans pourront le voir le 20 octobre à 21h, au cinéma Les cinéastes.

Pourquoi il faut y aller ? Parce que cette tragi-comédie de Jean-Luc Godard nous montre un Jean-Paul Belmondo au top du hip-hop et représentatif du courant artisitque de « la nouvelle vague ». Au moment, où le biopic Le Redoutable de Michel Hazavanicius est en salles, ce film vous permettra de découvrir le travail du réalisateur.

Pourquoi il ne faut pas y aller ? « Si vous n’aimez pas la mer…Si vous n’aimez pas la montagne…Si vous n’aimez pas la ville : Allez vous faire… » 

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *