TOP

Street art et quartier d’affaire font bon ménage à la Défense

Changez de point de vue avec Defacto ! 

Defacto est un établissement public dont la mission est la gestion, la promotion et l’animation de l’espace public de la défense. C’est donc à l’occasion du projet Paris-La Défense, changez de point de vue ! que du 21 au 27 septembre Defacto s’est allié avec les collectifs le M.U.R et Saato pour mettre à l’honneur le street art dans ce quartier d’affaire.

Underground Effect

IMG_4597

Pendant trois jours les plus chanceux ont pu découvrir le projet Underground Effect mené par le collectif Saato et Vinci Park. Ce sont 21 artistes européens qui se sont relayés depuis le 21 septembre pour réaliser en live 21 oeuvres d’art urbain ainsi qu’une fresque monumentale de 500 m2 dans le parking Michelet (pour une visite guidée contacter le Projet Saato). Ces oeuvres sont visibles sur l’esplanade de la défense jusqu’au 27 septembre et seront ensuite exposées de manière itinérante dans les parkings de La Défense pendant 4 à 5 ans. Un projet fédérateur qui a réjoui tous les travailleurs de la défense, appareils photos en main tant pendant leur pose déjeuner qu’en afterwrok. 

Defacto fait le mur ! 

© Roswitha Guillemin

© Roswitha Guillemin

En effet l’association à l’origine du célèbre Mur d’Oberkampf a mis pour la première fois les pieds à la Défense pour un projet Street Art sur mesure ! Au programmes 3 oeuvres ont été réalisées en live, pendant trois jours, par trois artistes de notoriété internationale, j’ai nommé Katre, Chanoir et Cellograff. Quatre œuvres collaboratives ont aussi vues le jour, sur lesquelles le public à pu laisser libre cours son imagination sous le joug de l’artiste Gilbert Mazout. Une réelle immersion dans le milieu du Street art pour tout amateur de créativité. 

Si vous avez manqué ces évènements c’est par ici…