Aymeric Lompret : l’humour grinçant à adopter

Aymeric Lompret fait partie de la petite mais épatante scène parisienne prônant l’humour noir.

Il parle d’Hitler, des juifs, des arabes, des handicapés, des terroristes. Bref, âmes douillettes ou susceptibles s’abstenir. On vient voir Aymeric pour rigoler de ce que l’on n’ose pas dire et de ce que beaucoup se vexent à entendre. Ici, on laisse tomber l’hypocrisie et les faux semblants, mais jamais l’humour.

Pour ceux qui connaissent Aymeric Lompret de l’émission «On ne Demande qu’à en Rire», attention au coup de théâtre ! Car Aymeric sur scène délie les langues, sans tabou et sans censure. Piquant, atypique, incarné, son humour noir fait plaisir à une époque ou on ne peut plus rire de tout. Son aisance de dandy chic séduit et se laisse sublimer par une aptitude à l’improvisation assez bluffante. Il incarne des personnages originaux comme un poilus de 39/45 pas fier d’être dans les tranchées, il ose déplacer les codes du théâtre en nous faisant pénétrer dans sa loge, et se fout de la bienséance et des normes en éclatant une cigarette sur scène ou en parlant des addictions au cannabis. Une entrée en scène originale, une sortie qui l’est encore plus. Le spectacle se rode toutes les semaines et s’améliore. Pour ceux qui ne le connaissent pas courrez-y et pour ceux qui l’on déjà vu n’hésitez pas à y retourner, vous ne serez jamais déçu. Son spectacle « C’est trop pour moi » a lieu tous les mardis à 19h à la Comédie des Trois Bornes jusqu’au 29 décembre et on peut aussi retrouver Aymeric dans la Grosse Emission sur Comedie+. Ce mec est à suivre de très prêt ! Et vivement qu’un Zenith soit rempli par ce genre d’humoriste !

aymeric

Petite interview express avant sa montée sur scène…

WLCM : Si tu pouvais diner avec un dictateur lequel choisirais-tu ?

AYMERIC : Un grand dictateur ? Gandhi, mais j’aimerais aussi déjeuner avec Hitler pour le voir rigoler.

WLCM : Et un homme politique?

A : Nicolas Hulot, parce que j’étais fan d’Ushua Nature et j’aimerais qu’il me raconte ce qu’il a vécu hors caméra, rien avoir avec sa politique du coup.

WLCM: L’expression préférée de ta grand-mère?

A: «C’est qui Aymeric»

WLCM : Ta vanne fétiche quand on t’agace ?

A: Je suis rarement agacé, ou j’ai pas envie de rire si je suis agacé. Dans ces cas là ce serait direct «ta gueule».

 

Dans notre rubrique des Pour ou Contre, au café Little Bastards, Aymeric répond « pour » à tout (ou presque)   !

Aymeric Lompret / C’est trop pour moi 

Comédie des trois bornes

32 rue des Trois Bornes 75011 Paris

Tous les mardi à 19h jusqu’au 29 décembre !

Hâtez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *