Camille Lellouche : « J’ai été Kim Kardashian, Neymar, Florent Pagny…»

Camille LELLOUCHE

Vous l’avez sans doute vue au cinéma ou dans la saison 4 de The Voice, mais c’est actuellement sur les planches que Camille Lellouche se produit. La comédienne y joue actuellement son spectacle Camille en vrai. Dans ce stand-up, l’artiste nous montre toute l’étendu de ses talents : comédie, danse et chant. On vous explique pourquoi il faut voir ce spectacle. Nous avons également interviewé Camille qui nous en dit plus. Rencontre avec une artiste « ultra-vitaminée ».

 3 bonnes raisons de lâcher ton téléphone et d’aller voir le spectacle de Camille Lellouche :

1- Parce que c’est un spectacle plus efficace qu’un verre de vitamine ou une séance de luminothérapie

La salle est pleine à craquer, et avant même que le spectacle commence le public est survolté. Ca chante, ça frappe dans les mains avant même que Camille débarque sur scène. Un public à son image puisque en moins de 2 minutes l’arrivée à l’américaine de Camille Lellouche sur scène vous fait l’effet d’un tube entier de vitamines C avalé d’une traite ! Une énergie qu’elle garde tout au long du show. Pas le temps de s’ennuyer !

2 – Parce que c’est le moment de réveiller le schizophrène qui sommeille en vous 

Accrochez-vous bien à votre fauteuil, si vous connaissez les différents personnages qu’incarne Camille Lellouche sur les réseaux sociaux, vous serez un minimum préparés et heureux de les retrouver sur scène. Si vous ne les connaissez pas, sachez que vous allez rencontrer pas mal de monde en très peu de temps, et surtout par le biais d’une seule personne, de quelques coiffures et d’un très léger maquillage…

Ne soyez pas inquiets, il s’agit d’une schizophrénie bien maîtrisée. Ninette la cousine de Kim Kardashian, la Femme de Lenny ou encore la routière, des personnages aussi drôles que touchants qui donnent du piquant à ce show.

3 – Parce que ce spectacle va aussi faire travailler tes cordes vocales 

Vous êtes un pro du chant sous la douche, de la vocalise non assumée en public ? Ce spectacle est fait pour vous. Camille n’est pas juste seule sur scène, elle est seule sur scène face à un vrai public qu’elle n’oublie pas ! Et comme elle est généreuse, elle partage sa passion pour le chant avec vous ! 

En résumé :

Souvent marrante, quelques fois chantante et parfois même touchante, c’est une artiste complète et un spectacle complet. Sans chichi et sans tabou, en toute simplicité, elle assure le show. Passer du monde virtuel au monde réel, c’est un pari réussi pour Camille Lellouche.

Retrouvez Camille Lellouche au Théâtre de la Gaité Montparnasse tous les dimanches et lundis soir jusqu’à fin décembre, et en tournée à travers toute la France.

Maintenant que les présentations sont faites, place à l’entretien…

Camille on t’a découverte dans The Voice en tant que chanteuse, ensuite sur les réseaux sociaux en tant que comédienne. Dans ton spectacle, tu mêles beaucoup comédie et musique… Quand tu étais petite, tu rêvais de quoi ? Devenir chanteuse ? Comédienne ?

Depuis toute petite, dès l’âge de quatre ans je voulais être chanteuse ! J’ai d’ailleurs commencé par le piano.

Comment en es-tu arrivée à la comédie ?

Je pense que naturellement, j’ai toujours été un peu « fofolle », je faisais rire mon entourage, j’ai toujours aimé me moquer des profs et je les imitais. J’ai toujours adoré les comédiens, la scène, mais je n’imaginais pas que ça puisse devenir mon métier. Dans l’absolu, je rêvais d’abord de devenir une grande chanteuse. Et, au fur et à mesure, mon entourage n’arrêtait pas de me dire que j’étais drôle et me poussait à faire de la scène. Mais quand tu galères déjà dans un domaine, tu n’as pas envie de te lancer dans un autre qui est tout aussi compliqué…donc j’ai mis du temps à vraiment me lancer.

Quel a été le déclic qui a fait que tu as enfin pu envisager de monter sur scène ?

C’est au moment où j’ai rencontré mon producteur. Il m’a demandé ce que je voulais faire, et je lui ai dit « Je veux être libre »!

Comment as-tu écrit et construit ce spectacle ?

On écrit à deux, avec Laurent Junca, l’un de mes deux producteurs. Il m’aide aussi pour la mise en scène.

Sur scène, tu mets en scène des personnages que tu avais déjà créé sur les réseaux sociaux (La femme de Lenny, la cousine de Kim Kardashian). Comment as-tu emmené ces personnages sur scène ?

Au début ça me faisait un peu peur de les faire monter sur scène puisque quand je fais les personnages sur les réseaux sociaux, c’est avec mon téléphone. Donc je n’ai qu’une seule main, je n’utilise pas tout mon corps. Sur scène, il a fallu vraiment tout travailler donc c’est compliqué, cela prend du temps. Par exemple, le personnage de la cousine de Kim Kardashian est arrivé dans mon spectacle au bout de 5 mois. C’était un enjeu pour moi dans le sens où c’est elle qui m’a mise en lumière. Je voulais qu’elle soit parfaite.

Un personnage pour lequel tu prends le plus de « Kif » à jouer ?

Je les aime tous profondément ! Je n’ai pas vraiment de préférence. Mais j’ai quand même un attention particulière pour la femme de Lenny parce qu’elle envoie des messages. C’est une femme battue, elle est pauvre. Finalement elle parle d’un sujet assez fort. Mais sinon je les aime vraiment tous !

Si tu devais passer une journée entière avec l’un d’entre eux ?

Soit avec Ninette, soit avec la femme de Lenny !

Dans ton spectacle tu oses, il n’y a pas de tabous. Est ce que tu te fixes quand même des limites ?

Oui la nudité ! On dirait pas comme ça mais je suis très pudique ! C’est pour ça que même sur scène, j’ai un tee-shirt plutôt ample. En fait j’aime bien me sentir à l’aise et savoir qu’on ne regarde que mon visage.

Tu penses que c’est un spectacle tout public ?

Oui ! Bon, après, il ne faut pas être coincé, mais oui, c’est un spectacle pour tout le monde. Les hommes et les femmes. C’est vrai que mon premier public est plus féminin, mais au fur et à mesure, les femmes ont emmené leurs conjoints au spectacle, et le public s’est élargi petit à petit. En plus, il y a des sketchs qui sont vraiment pour les mecs ! Je sais que « La routière », c’est le sketch préféré des mecs. 

Est ce que le fait que tu viennes des réseaux sociaux attire un public plus jeune ?

Je pense qu’au départ, il y avait une moyenne d’âge entre 15 et 35 ans. Et maintenant, je commence à voir des plus jeunes de 12,13 ans, mais aussi de la cinquantaine, voire la soixantaine donc c’est super cool ! Je pense qu’avec le bouche à oreille le public commence vraiment à s’élargir.

Maintenant, on te voit aussi dans le Quotidien, avec Yann Barthes où tu te déguises et incarnes des personnages. Comment tu vis cette nouvelle expérience télé ?

J’adore ! C’est tout ce que j’aime ! J’aime me grimer, qu’on me mette de la barbe, qu’on me rajoute des seins, je trouve ça génial. Je trouve que c’est une chance de pouvoir incarner ces personnages dans la vie. Je pourrai dire que j’ai été Kim Kardashian, Neymar, Florent Pagne. C’est une super expérience, même si ça demande beaucoup de travail !

Est ce que tu as des envies de cinéma ?

J’ai déjà joué dans Grand Central avec Léa Seydoux et Tahar Rahim, j’ai aussi joué dans un court-métrage qui s’appelle Quelques secondes qui parlait des femmes en réinsertion , un sujet assez dur. J’ai aussi tourné avec Natalie Portman dans Planétarium. C’était vraiment de très belles expériences donc forcément, oui, j’ai encore des envies de cinéma. Comédies ou films plus tragiques, j’adorerais les deux.

Des projets côté musique ?

Oui bien sûr ! J’aimerais bien faire un album. En fait, je n’ai pas envie de choisir entre comédie, cinéma et musique. J’aime tout cela pleinement !

Est ce qu’il y a des artistes que tu admires, tout domaine confondu ?

Pour les chanteurs et les chanteuses, j’aime bien les artistes américains du style Jill Scott, Lauryn Hill, Beyoncé… En humoristes, j’aimais beaucoup Elie Kakou. Et évidemment, j’aime beaucoup Gad Elmaleh, c’est vraiment lui le maître ! Surtout que sur scène, il chante, il danse, il fait de la percussion, du piano… Donc je trouve ça cool et ça me donne de l’espoir. Je me dis que c’est encore possible aujourd’hui de mélanger tout cela sur scène. 

camille lellouche

 

 

 

 

Retrouvez Camille Lellouche dans son spectacle Camille en vrai. C’est à la Gaité Montparnasse, le Dimanche et Lundi à 20h.

Elle est également en province, infos dispos ici

Retrouvez la sur sa chaîne Youtube et également sur Facebook 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *