Festival d’humour juif : une ambiance de feu à l’espace Rachi !

La salle était comble et l’ambiance était enflammée à l’espace Rachi, à l’occasion du spectacle « Rires » organisé par Jonathan Ganem et Alain Knafo, dans le cadre de la deuxième édition du festival d’humour juif. 

Malgré son jeune âge, ce Festival d’humour rencontre un joli succès. En effet, lors de cette deuxième édition la salle était complète. Une satisfaction pour Jonathan Gamem, l’un des deux organisateurs :« J’ai fait partie des chanceux qui ont assisté à la première édition du Festival d’Humour Juif en Octobre 2015. L’événement m’a alors totalement séduit et j’ai donc approché Alain Knafo. « Talent Show » est spécialisé dans la création de plateaux d’humour thématiques. Mes motivations étaient claires: créer le premier plateau avec des jeunes talents de la communauté… Mais pas que ! », explique Jonathan Ganem. 

Animée par la comédienne et humoriste Lisa Raduszynski, la soirée a réuni huit nouvelles pépites de l’humour venues présenter successivement un extrait de leur spectacle devant un public de plus de 300 personnes. Sur scène on pouvait retrouver une flopée d’artistes : Salomé Partouche du Jamel Comedy Club, Nathan Bensoussan,  le Coup de Cœur du concours Talent Show 2015, Marie Benoliel, de la chaîne Youtube Marie s’infiltre,  Solal Dahan qui joue le spectacle Heureux Tout Simplement mais aussi Léa Lando connue pour sa chronique sur Europe 1, dans l’émission Ça pique mais c’est bon présentée par Anne RoumanoffGary Mihaileanu (comédien dans Alice Nevers ) et enfin Johanne Toledano qui joue au Théâtre Des Feux de la Rampe.

Particularité de la soirée : des humoristes aux horizons et univers diversifiés, unis par trois communs points : du talent, un humour pétillant et un clin d’œil, dans leur spectacle à leur origine et culture juive. Critère déterminant dans la sélection des artistes : le nom de famille. « L’idée était de se dire que même s’ils avaient tous des noms d’origine juive, tous ne l’étaient pas ! J’avais cette volonté de créer une surprise pour le public. « .

Outre la référence à des thèmes à vocation universelle comme les relations de couple, le temps d’une soirée, le public a pu voyager entre Tel Aviv, l’Algérie, New York ou encore la Tunisie et revivre avec les artistes des souvenirs d’enfance, ou encore les clichés touchant leurs origines qu’ils ont brillamment décortiqués. 

Le spectacle a aussi été l’occasion de découvrir le premier sketch de Marie Benoliel qui est montée sur scène pour la première fois. 

Applaudissements et éclats de rires tout le long de la soirée ! Faire rire avec l’humour juif  : un pari  pleinement réussi.

Si vous avez loupé l’événement, rassurez-vous d’autres surprises vous attendent.  «  La 3ème édition du Festival aura bien lieu en Mars 2018, » nous assure le directeur de Talent Show Productions. En attendant, vous pouvez découvrir le nouveau plateau Rires, prévu pour la soirée du lundi 3 juillet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *