TOP
3615 Monique 3 OCS

3615 Monique, la série sur l’ancêtre d’Internet

Lancée sur OCS en décembre dernier, 3615 Monique est une série qui revient sur les années Minitel et les services de messageries érotiques. En attendant la saison 2 qui vient d’être commandée, on vous conseille de cliquer fort sur la saison 1.

Nous sommes en 1980, la France vit la fin du septennat de Valéry Giscard d’Estaing et les nouvelles technologies n’existent que dans les romans de science-fiction. La France va pourtant changer d’ère et pas uniquement sur le plan politique.

En effet, les foyers de l’Hexagone reçoivent tous de petits écrans munis de claviers. Ce terminal surnommé Minitel permet de communiquer via une ligne téléphonique et de profiter de quelques services rudimentaires : météo, voyance, informations mais aussi une messagerie.

Ce dernier service peut servir à échanger pour parler de banalités mais également pour des sujets interdits aux moins de 18 ans. C’est cette particularité qui va susciter un vif intérêt auprès de trois étudiants de la fac de Jouy : Stéphanie (Noémie Schmidt), Simon (Arthur Mazet) et Toni (Paul Scarfoglio).

 

Stéphanie (Noémie Schmidt), Toni (Paul Scarfoglio) et Simon (Arthur Mazet) dans la série 3615 Monique © OCS

Une entreprise très lucrative

Le trio décide alors de monter leur propre service de minitel rose baptisé « 3615 Monique ». Une opportunité très lucrative qui trouve rapidement son public auprès des hommes qui habitent le coin. Pour optimiser leurs revenus, les étudiants se répartissent les rôles : Stéphanie utilise son sens des affaires pour diriger le projet, Simon, le geek hors-pair s’occupe de la technique et Toni le séducteur, se charge de converser en ligne.

Ce business rapporte tellement que le triumvirat technologique décide de recruter des petites mains auprès des étudiants de leur université, avec notamment la comédienne Camille Lavabre que l’on retrouve dans un épisode. Reste que pour professionnaliser au maximum l’activité, c’est avec des travailleuses du sexe que l’aventure se poursuit.

Stéphanie (Noémie Schmidt), Toni (Paul Scarfoglio) et Simon (Arthur Mazet) dans la série 3615 Monique © OCS

Cette création 100% française réalisée par Simon Bouisson, scénarisée par d’Emmanuel Poulain-Arnaud et Armand Robin, nous permet de se replonger dans le contexte de l’époque et revient sur la France des années 80 en pleine transition technologique. Elle rend hommage au Minitel, cette création technologique Made in France qui a eu un petit succès avant l’arrivée d’internet, 16 ans plus tard.

L’ambiance nostalgique est accompagnée par une bande originale très électro composée par Paul Sabin. Une bande-son que certains voient comme un hommage à Social Network, le film sur la naissance de Facebook dont le thème se rapproche de 3615 Monique. Outre la musique, la photographie de cette œuvre reflète les couleurs des années 80 grâce au joli travail de Raphaël Vandenbussche.

Cette série ingénieuse a prévu de s’étaler déjà sur trois saisons. La saison 2 devrait arriver cette année.

 

Série

2020

Réalisation : Simon Bouisson

Scénario : Emmanuel Poulain-Arnaud et Armand Robin

Distribution : Noémie Schmidt, Arthur Mazet, Paul Scarfoglio

©3615 Monique – OCS