TOP

Jim & Andy, portraits d’artistes

Le réalisateur Spike Jonze a sorti en 2017 le film documentaire Jim & Andy : The Great Beyond. Disponible sur Netflix, cette œuvre originale retrace la transformation de Jim Carrey en Andy Kaufman pour le film Man on the Moon.

La comédie dramatique Man on the Moon relate la vie de l’artiste performeur Andy Kaufman et sort sur les écrans en 1999. Le réalisateur d’origine tchèque Miloš Forman, auteur de deux biopics sur Mozart et Larry Flint, a choisi Jim Carrey pour incarner le rôle principal. Un travail de mise en condition démarre alors pour l’acteur. Lors du tournage, il a demandé à être filmé dans les coulisses. Les images, restées inédites, ont servi de matière première au projet Jim & Andy qui revient sur les conditions de réalisation de Man on the Moon.

Au début de ce film documentaire, Jim Carrey déclare qu’il a dû passer un casting afin d’obtenir le rôle. Grand fan d’Andy Kaufman, il se voyait en héritier de ce comédien au style si particulier. L’humoriste revient sur son enfance au Canada et raconte comment son père lui a insufflé l’art du spectacle. Il évoque ensuite ses débuts dans le stand-up, son entrée dans la troupe du show TV comique le Saturday Night Live et son explosion au cinéma au travers de comédies populaires telles que The Mask, Ace Ventura ou Dumb & Dumber.

 

Une métamorphose brutale

Dans ce documentaire, on découvre les coulisses du tournage du film Man on the Moon. Elles témoignent de la métamorphose brutale de Jim Carrey qui prend possession du corps et de l’esprit du comédien Andy Kaufman, disparu des suites d’un cancer en 1984. Les témoins présents sur le plateau, dont la plupart ont connu ce dernier, sont subjugués par la ressemblance entre les deux hommes ; ils ont le sentiment qu’il est revenu parmi les vivants.

Le sommet de la métamorphose semble atteint lorsque Jim Carrey se met à incarner un des plus fameux avatars d’Andy Kaufman, le chanteur fantasque Tony Clifton. On voit l’acteur déambuler dans les coulisses, le cou allongé vers l’avant, affublé de lunettes noires, d’une perruque et d’une énorme moustache. Il houspille tous ceux qu’il croise, y compris le réalisateur qui le supplie de le laisser travailler. La performance est telle qu’on se met à douter de l’identité de la personne qu’on voit à l’écran.

 

Un hommage de Jim pour Andy

Le document Jim & Andy : The Great Beyond donne l’occasion de revenir sur la carrière de l’humoriste Andy Kaufman. Son apparition dans le monde du show business à la fin des années 1970 a amené un vent de folie dans l’univers conventionnel de la télévision américaine. On découvre au travers d’images d’archives les nombreuses facéties du personnage capable d’incarner un catcheur provocateur, une caricature de sosie d’Elvis ou un type à l’accent étrange pour la série Taxi. Maître incontesté du happening comique et du canular, Andy Kaufman a cherché sans cesse à repousser les limites comme en témoignent ses nombreuses altercations lors d’émissions en direct à la télévision.

Avec l’aide du réalisateur Spike Jonze, Jim Carrey a voulu partager avec le public son admiration quasi mystique pour la personne qu’était Andy Kaufman. Tout au long du film-documentaire, l’acteur enchaîne les imitations, les clins d’œils et les anecdotes de tournage. Son émotion devient forte lorsqu’il parle du sens de sa vie avant et après avoir joué dans Man on the Moon. Le documentaire Jim & Andy : The Great Beyond devient alors une correspondance vers l’au-delà, comme une lettre de remerciement pour celui qui fut son modèle artistique absolu.

 

Jim & Andy : The Great Beyond

2017 – 1h 33 min

Film documentaire

Réalisation : Spike Jonze

Distribution : Jim Carrey

©Netflix