TOP
Thomas VDB

Thomas VDB, l’enfant du Rock devenu grand

Avant d’être humoriste, Thomas VDB était journaliste musical et rédacteur en chef du magazine Rock Sound. Sur scène il se régale en nous parlant de musique, Rock et cannabis. Mais aujourd’hui, les choses vont peut-être légèrement changer. Rencontre avec un stand-upper Rock’n’Roll.

Quels sont tes actus du moment ?

Je suis à France Inter depuis sept ans. Je fais de «l’actualizik» un mélange d’actualité et de musique. Et j’écris mon prochain spectacle. Je vais être obligé de mettre tout ça en suspens parce que je pars en tournage pour une série pour France 4 qui s’appelle Dead Landes, réalisée par François Descraques et François Uzan avec un super casting. Et puis je vais être papa prochainement, si ça se trouve dans les prochaines heures. Dans l’écriture de mon prochain spectacle, je vais avoir envie de parler de ce qui a changé dans ma vie donc je pense qu’il y a de nouvelles choses qui vont venir durant ces deux prochains mois d’ouragan, enfin de paternité quoi. Ça ne sera pas le seul sujet mais ça rentrera dans le thème de la maturité avec l’approche des 40 ans. La dépendance à la musique, au cannabis resteront aussi des sujets de mon spectacle, mais je mettrai ça en parallèle avec la paternité.

Pourquoi avoir choisi France Inter ?

Le public de France Inter est assez littéraire et intellectuel et moi j’aime bien parler de musique, de cinéma, de livres, que ce soit à la radio ou dans mes spectacles. Ce ne sont pas des sujets évidents dans le stand-up, il y a des gens que ça n’intéresse pas. Du coup m’adresser au public de France Inter et essayer de le fidéliser via mes chroniques c’est leur faire savoir qu’il y a un mec qui s’amuse sur scène en parlant de trucs comme ça. Il y a ce côté un peu «humour culturel», oh quelle horrible expression que je viens d’inventer !

 Ton meilleur sketch d’après toi ?

Je dirais le spectacle sur Daft Punk (c’est l’histoire d’un mec qui prétend avoir décidé d’arrêter l’humour pour se lancer dans la musique, plus particulièrement la French Touch). C’est celui que je me suis le plus amusé à jouer. J’ai eu l’impression de proposer quelque chose de nouveau qui changeait un peu du one-man traditionnel.

thomasvdb daft punk

Thomas VDB chante Daft Punk

Si tu pouvais inventer une loi, et une seule, ce serait laquelle ?

J’interdirais la poudre à canon. C’est-à-dire qu’on ne pourrait plus fabriquer d’armes. Aujourd’hui les seules choses qui me font peur c’est de voir quelqu’un surgir avec une arme, que ce soit un islamiste de là-bas ou un militaire français qui est persuadé de venger son pays. Je pense que tous les mecs qui prennent des armes aujourd’hui sont des débiles. Donc si on disait à tous les gens qui ont des armes «STOP, pouce ! Plus le droit !», ça changerait pas mal de choses.

Que fais-tu de plus idiot quand tu es ivre ?

De plus idiot que d’habitude ? C’est être idiot, c’est à dire que j’arrive à être encore plus idiot quand je suis ivre. Je n’ai pas peur de parler très fort dans l’oreille des gens, je me fous de la gueule de tout monde et tout le monde peut se foutre de ma gueule. Mais en tout cas je n’ai pas le vin triste ni agressif, c’est pour ça que je continue de boire.

Tu es fort au ping-pong ?

Pas mauvais, écoute ! C’est marrant tu me dises ça, parce que tu m’aurais demandé n’importe quel sport je suis une tanche absolue mais le ping-pong c’est le seul truc où je peux m’amuser. À l’inverse du baby-foot qui est le truc le plus ennuyant du monde pour moi.

Quel est ton premier geste le matin ?

Je le déplore mais c’est regarder mon téléphone… D’ailleurs je me suis fait mal aux nez l’autre jour parce que j’étais couché sur mon lit et mon téléphone m’est tombé sur la gueule. (Rire)

Une application dont tu ne te passes pas ?

Spotify ! D’ailleurs c’est marrant parce que plus ça va et plus je déteste le téléphone. C’est à dire que mon téléphone me sert à aller sur Facebook, à écouter de la musique, à regarder les news et dès que mon téléphone se met à sonner je me dis «Putain mais qu’est-ce qu’il me veut lui ! Il fait chier à m’appeler ! Vis ta vie, au lieu de m’emmerder !». La base du téléphone on l’a complètement oubliée. Quand on m’appelle je me dis «envoie-moi un texto putain, laisse ma salive en paix !» (Rire)

Devant un super film d’horreur, tu es du genre à te régaler avec un bon paquet de pop corn ou à mettre ta main sur tes yeux?

À me régaler avec du pop corn, même si je ne suis pas fan de pop corn… En tout cas, je suis totalement fan de films d’horreur. Je flippe mais je suis fan, soit des films de zombies, soit des films un peu paranormaux, genre l’exorciste. Tout ça, ça marche beaucoup sur moi.

Le dernier film d’horreur qui t’a vraiment marqué ?

J’ai adoré le dernier film de Rob zombie The lord of Salam. Il est très Kubrickien. C’est pas le mieux écrit qu’il ait fait mais c’est le mieux réalisé.

Un conseil musique à nous donner ?

Je parle toujours du même groupe… C’est un groupe peu connu en France qui s’appelle Spoon. Notamment l’album Kill The Moonlight qui est un vraiment un album exceptionnel pour moi. C’est marrant maintenant tous les comiques que j’ai croisés connaissent Spoon, parce qu’à chaque fois dans les loges je leur dis «Hey, tu connais Spoon ? »

thomas vdb