TOP
Angelicalzone Félix Auvard

[FOCUS SUR] le compte insta @angelicalzone

Félix Auvard est dessinateur. Depuis près de deux ans, il croque en quelques coups de crayon, le quotidien d’Angelica, une « meuf sûre », élève au collège/lycée Aya Nakamura. A travers des strips publiés sur son compte insta @angelicalzone, on suit les aventures de cette ado et de sa BFF Mariak. Rencontre avec le créateur.

Comment est née Angelica ?

Angelica est née de gribouillis sur un post-it pendant un appel au téléphone. Au départ, elle n’avait pas de cheveux et elle avait une morphologie assez inconstante, on peut le voir dans les tous premiers strips.

Comment as-tu créé ce personnage ?

J’essayais de dessiner rapidement et de « lâcher » mon trait qui, d’habitude, est très rigide. Puis, à force de mettre en scène Angelica dans des petits gags adolescents, elle a fini par devenir un véritable personnage. Pour le design, certain.e.s l’ont peut-être remarqué mais ça vient d’un célèbre service de livraison de repas…

Comment la décrirais-tu ?

C’est une ado qui redouble d’efforts pour convenir aux standards et aux modes des gens de son collège. Elle n’y arrive pas vraiment et c’est pour ça qu’elle traîne plutôt avec les geeks et les gens timides. Avec Mariak, elles forment une sorte de champ de force contre les rageux, elles se rassurent mutuellement, se comprennent, elles se kchiffent de ouf quoi. Angelica est une gadji loyale au tempérament de feu, souvent maladroite mais bourrée de bonnes intentions.

Angelica est une gadji loyale au tempérament de feu, souvent maladroite mais bourrée de bonnes intentions

C’est quoi être une meuf sûre ?

Une meuf sûre, c’est tout simplement quelqu’un sur qui on peut compter et qui n’hésitera pas à DÉTRUIRE en cas de conflit.

De kchi t’inspires-tu pour raconter ces aventures ?

De ma propre adolescence principalement, des différents groupes qu’on observe au collège et qui recréent une mini-société en interne. Il y a les populaires, les geeks, les boloss, les tchoins, les fans de manga, les premièr.e.s de la classe… Pour pas trop sombrer dans le boomer-gaze, j’observe aussi beaucoup les ados devant les collèges et lycées autour de chez moi. Et puis surtout, je prospecte à balle sur Twitter et Tik-Tok, des véritables mines d’or.

Angelica est née de gribouillis sur un post-it pendant un appel au téléphone

Comptes-tu publier une bande dessinée sur Angelica ?

J’ai constitué un dossier d’édition que j’ai envoyé à quelques éditeurs, j’attends leur réponse pour l’instant. Si vous êtes intéressés, chuis là hein !

 

Peux-tu nous teaser ses prochaines aventures ?

Je ne vais pas trop en raconter mais je viens d’introduire un nouveau personnage, Diane, que j’aimerais bien développer cet été. Il va sûrement se passer des trucs cool au niveau familial aussi ! J’aimerais bien revenir sur la rencontre entre les parents d’Angelica, Darona et Darono.

Pour le design, certain.e.s l’ont peut-être remarqué mais ça vient d’un célèbre service de livraison de repas…

Et toi, quels sont tes autres projets ?

Je suis en train de terminer mes études à la HEAR de Strasbourg. Pour mon diplôme, j’ai développé un projet sur les mascottes et mis en place une sorte de supermarché fictif dans lequel les personnages sur différents packagings alimentaires prennent « vie » lorsqu’on les passe en caisse. J’ai également un projet de bande dessinée de science-fiction dérivée d’une revue collective qu’on a lancé avec des ami.e.s : Station Spéciale. Mais je crois surtout que mon principal projet là, c’est de prendre des vacances et de trouver un job !

Retrouvez toutes les aventures d’Angelica sur le compte insta @angelicalzone. Et pour suivre l’actualité de Félix Auvard, rendez-vous sur @félix.auvard

©Photos de couverture : capture d’écran strip @angelicalzone