TOP

Hugo Tout Seul

C’est la rencontre de Hugo et Norman, en 2008 qui est à l’origine de leur carrière de comédien. A cette époque, les deux lycéens étudiaient respectivement le théâtre et le cinéma. Leurs passions se sont croisées et le Velcrou est né. Leurs vidéos ont fait un carton et leur succés a grandi. Maintenant chacun mène sa carrière en solo. Cela ne les empêche pas de se retrouver régulièrement au Paname Art Café, à Paris, pour jouer et tester leur spectacle.

C’est assis dehors, au milieu du tumulte de ses compagnons de scène que Hugo tout seul se pose après sa représentation. Autour d’un verre il raconte sa vie d’humoriste.

WLC : Quand as-tu commencé à faire des vidéos ?
Hugo : A 20 ans j’ai fait mes premières vidéos, avec Norman nous avions créé le Velcrou. En trois ans nous avons posté entre 150 et 200 vidéos sur Dailymotion. En 2011 nous avons commencé à faire nos vidéos chacun de notre côté. En mars de la même année ce fut l’explosion, mes vidéos sur Youtube ont atteint le million de vue.

WLC : Avais tu pour ambition d’être comédien ou humoriste, ou c’est le destin qui t’a mené sur les planches ?
Hugo : Au lycée je voulais prendre l’option italien mais il n’y avait plus de place. Alors je me suis retrouvé en option théâtre, totalement par hasard. Je dois dire que ça a été comme un énorme poteau dans l’anus. Mes études étaient chaotiques alors ma mère m’a convaincu de choisir une autre voie. A cette époque il n’y avait que Rémy Gaillard qui faisait des vidéos, et encore, ça n’avait rien à voir avec les miennes. Dans ses vidéos il fait des trucs complètement absurdes et délirants, ce ne sont pas des vannes. C’était fout d’arriver à faire 30 000 vue.

Petit à petit je me suis installé sur la toile et ça a commencé à me rapporter de l’argent. Je n’aurai jamais imaginé gagner ma vie avec mes vidéos. Maintenant c’est différent, Norman et moi avons défriché le chemin des youtubeurs.

WLC : Aujourd’hui, tu fais parti d’un groupe d’artistes, Le Woop. Comment a-t-il été propulsé ?
Hugo : Il y a deux ans les membres du Woop et moi avons rencontré Kader Aoun. Créateur du Jamel Comedy club et de la partie scénique du Paname art café, il nous a permis, avec Tejjy Gauthier, de jouer au Paname. Il nous a littéralement propulsé. Les deux univers, Youtube et la scène, se sont mélangés et nous avons commencé à prendre nos marques sur les planches.

WLC : Quelles sont les différences entre ces deux univers ?
Hugo : La plus grande différence c’est le public, puisqu’il est visible sur scène. Ce n’est pas la même façon de parler et je ne ressens pas la même adrénaline. Je pense que l’univers de Youtube et celui de la scène sont très complémentaires.

WLC : D’où te vient ton nom de scène ?
Hugo : Après le Velcrou, créé avec Norman, je voulais un nom de scène comportant mon vrai prénom. Je ne trouvais rien et je me suis dit que Hugo tout seul, sans rien derrière, ça sonnait bien.

Selfi Hugo

Selfie d’Hugo Tout Seul pour clôturer l’interview

 

Être humoriste, ça ne paraît pas mais ça demande beaucoup de travail. Même si pour Hugo     c’est un plaisir de faire des vidéos et jouer sur scène, cet été il a longuement préparé ses futures   vannes pour un retour en force à la rentrée. A partir de septembre il sera en tournée en France   avec le Woop, et – toujours avec le Woop – au Bataclan, à Paris, du 24 au 28 octobre 2015.

Hugo tout seul :  sa page Facebook et sa chaîne Youtube

A lire aussi sur le We Love Comedy Mag  : Le Woop

Pour me joindre, un pigeon voyageur vaut mieux qu'un téléphone. Sinon par le We love comedy mag, ça marche aussi...