TOP
Freddy Fred saison 2

On était sur le tournage de « Freddy Fred » saison 2

La seconde saison de Freddy Fred vient tout juste de sortir sur Insta. Aux commandes, trois cerveaux : Vincent Leplat, Henry Fexa et Camille Landru. La star, un petit terrier x shih tzu : Freddy Fred. Ce qu’il aime par-dessus tout ? Manger. Peu importe les épreuves, il trouve toujours des stratagèmes pour arriver à ses faims. Retour sur le tournage de cette saison 2.

10h. Place d’Italie. Dans un appartement du 13ème arrondissement, le tournage de Freddy Fred saison 2 vient tout juste de débuter. Avec l’aide du CNC, Vincent Leplat, Henry Fexa et Camille Landru réalisent une série de dix épisodes en semi-pro. Un tournage de 10 jours, un jour pour chaque épisode.

Sur le palier du troisième étage, Freddy Fred nous accueille en personne. Dans le salon, le matériel technique côtoie des cartons empilés. Juste à côté, on distingue un sac de terreau posé par terre. Dans un coin de la pièce, les cadeaux de la hotte rouge se sont déversés sur le plancher. Caméra à la main, Vincent Leplat est concentré. Il s’apprête à tourner la prochaine séquence. Il jette un dernier coup d’œil au fichier Excel de la journée avec Louise Garcia, 1ère assistante réal. Tout est détaillé sur la tablette : lieu, temps de tournage, accessoires. Les scènes déjà filmées sont surlignées en vert. Au programme de cette journée : deux séquences de l’épisode de Noël.

 

Photo de tournage – Freddy Fred saison 2 : Freddy Fred et Vincent Leplat

Et… action !

« Freddy ? », appelle Vincent Leplat. En entendant son nom, le petit canidé saute du canapé pour rejoindre son maître. Docile, il se prête volontiers au jeu. « C’est très bien mon pote », le félicite l’acteur Camille Landru en costume de lutin, pendant la prise. Il lui donne une croquette rangée soigneusement dans une petite boite : « Comme on lui donne des récompenses, on fait très attention à ce qu’il ne mange pas trop dans la journée », explique Vincent Leplat. Le matin, le réalisateur prépare la dose exacte de nourriture que Freddy est censé manger le soir pour la lui donner au cours de la journée de tournage. Pas d’autres friandises pour Freddy, il n’aime que ses croquettes.

« Pour cette saison, il y avait 45 constructions. En tout, on a passé plus de 3 semaines dessus »

Cette passion pour la nourriture a d’ailleurs été le point de départ de cette série : « Il a une obsession pour la bouffe, plus que n’importe quel chien », s’amuse Vincent Leplat. Chaque épisode raconte comment Freddy parvient à trouver le moyen de subtiliser à manger. Et pour ça, il est prêt à tout. Même à se déguiser en humain pour obtenir une des madeleines distribuées dans la rue ou devenir une star de la chanson pour s’acheter un sandwich au poulet/pesto basilic à la boulangerie. 

 

« Il kiffe son rôle de star »

Sur le tournage, Freddy Fred est chouchouté : « On prend soin de lui, évoque Vincent Leplat. On multiplie les pauses, on le promène régulièrement. On compte large pour chaque journée de tournage ». Entre chaque séquence filmée, le petit chien attend sagement sur le canapé qu’on le sollicite. Il observe ce qu’il se passe autour de lui avec intérêt. Parfois, il se promène confiant entre les décors : « Il kiffe son rôle de star », sourit Alice Tournayre, assistante de Jayus production.

Sur le set, tout le monde est sollicité. Chapeauté par Vincent Leplat, chacun à son rôle prédéfini mais apporte volontiers son aide en cas de besoin : « Il manque un lutin. Alice tu veux bien le faire ? », demande le réalisateur. Enthousiaste, elle enfile le costume et se place à côté de Camille Landru. Un tournevis en plastique à la main, des jouets disposés sur un tapis roulant fabriqué, ils sont désormais deux lutins dans l’atelier du père Noël.

 

Photo de tournage – Freddy Fred saison 2. De gauche à droite : Alice Tournayre, Camille Landru, Freddy Fred Henry Fexa, Louise Garcia. De dos : Vincent Leplat

Bête d’organisation 

L’esprit Freddy Fred : la cohésion de trois esprits créatifs. Si les tournages se déroulent aussi bien, c’est parce que Vincent Leplat, Henry Fexa et Camille Landru ont fait un travail titanesque en amont. Entre brainstormings et réunions, les trois amis établissent tout d’abord le pitch de chaque épisode. A partir de ces suggestions, ils se mettent d’accord sur une dizaine d’histoires : « Chacun apporte plein de petites idées que l’on met en commun lors des réunions, explique Vincent Leplat. Ensuite on les structure et ça fait un épisode complet ».

« On a été très ambitieux pour ces épisodes »

Lorsque le début, le milieu et la fin de l’épisode sont établis, Vincent Leplat dessine un story-board avec découpage, plans précis et listing : « Avec Freddy, c’est un plan de travail très particulier parce qu’on tourne beaucoup plus vite qu’une production normale, relève Vincent Leplat. On a appris des choses au fur et à mesure. On connaît les comportements ou la manière d’être de Freddy. On peut ainsi estimer le temps qu’un plan peut prendre ». Le story-board validé par la team, les recherches pour les lieux de tournage peuvent débuter !

 

Pour trouver ces perles rares, le stand uppeur Henry Fexa s’attelle à ce travail : « On a été très ambitieux pour ces épisodes, il y avait des choses assez difficiles à trouver, constate Vincent Leplat. A notre échelle, c’est compliqué de trouver tous ces endroits. C’est vraiment la débrouille ». Un défi audacieux en effet mais relevé haut la main !

MacGyver du décor

De la montre au tracteur, en passant par le permis de conduire et le hot dog géant, tous les décors et accessoires sont réalisés par Vincent Leplat. Créateur de génie, il réalise avec brio ces constructions en carton recyclé trouvé dans la rue : « C’est à la fois gratos et écolo », souligne-t-il. Une fois dessinés, les objets sont modélisés en 3D par ses soins et découpés à la main ou au laser puis assemblés à la colle ou au ruban adhésif : « Pour cette saison, il y avait 45 constructions, précise Vincent Leplat. En tout, on a passé plus de 3 semaines dessus ».

Un pari de taille pour le réalisateur qui s’est donc entouré d’une assistance décoratrice, Paloma Laratte, et d’une costumière, Lisa Piolet : « Ce qui était ambitieux, c’était d’arriver à réaliser l’ensemble des décors, se remémore Vincent. Juste avant le tournage de la série, je ne faisais que ça de 6h à 23h ».

 

Photo de tournage – Freddy Fred saison 2. De gauche à droite : Henry Fexa, Freddy Fred, Vincent Leplat

Et rien n’est laissé au hasard ! Chaque détail compte. Minutieux et inventifs, les auteurs sont méthodiques et perfectionnistes. Ils travaillent rigoureusement et s’amusent à définir toutes ces précisions : « On aime vraiment ce que l’on fait et on est très exigeant, affirme Vincent. Pour cette saison, on s’est demandé par exemple : Quand Freddy fait des mots croisés, est-ce qu’il écrit bien ou mal ? Lorsqu’il fait une recherche internet, est-ce qu’il fait des fautes d’orthographe ? ». Toutes ces réponses convoquent ainsi la touche humoristique de la série.

Découvrez sans plus attendre les premiers épisodes de la seconde saison. Chaque dimanche, rendez-vous sur la page insta de Freddy Fred pour visionner ses prochaines aventures !

Pour suivre l’actualité des trois auteurs de cette série : Vincent Leplat, Henry Fexa et Camille Landru.