TOP
Kyan Khojandi ©Laura Gilli

Rencontre avec Kyan Khojandi : « Faire rire, c’est notre raison d’être »

Créateur des séries Bref, Bloqués et Serge le mytho, Kyan Khojandi anime l’émission Un bon moment aux côtés de Bruno Muschio, alias Navo. Actuellement à l’affiche de la comédie Le Discours, l’humoriste apparaît également au casting du prochain film de Mouloud Achour, Les Méchants. Dans cette interview, le comédien nous révèle les coulisses de ces deux tournages et de son podcast.  

Vous êtes à l’affiche du film de Laurent Tirard, Le Discours. Comment s’est passé le tournage ?

C’était très kiffant parce que Laurent Tirard est un réalisateur qui laisse beaucoup de place à la créativité sur le tournage. On pouvait tenter plein de choses !

Le film a une réalisation très originale, mes camarades de jeu – Benjamin Lavernhe, Guilaine Londez, François Morel, Julia Piaton et Sara Giraudeau – sont vraiment doués, des grandes pointures ! 

Par contre, rester 15 jours à table et manger du gigot est une expérience à ne plus jamais renouveler [rires] mais sinon, c’était très marrant à tourner et le film est exceptionnel. 

Le film est inspiré du roman de Fabcaro. L’aviez-vous lu au préalable ?

Oui, j’ai lu le roman et d’ailleurs, je le recommande à tout le monde ! Il y a même une version qui existe en audio book lue par Alain Chabat. 

Je conseille également tout le travail exceptionnel de Fabcaro : Et si l’amour c’était aimer ? ou Zaï Zaï Zaï Zaï par exemple, qui sont, pour moi, des inventions de comédies. Je n’avais jamais vu ça en BD et je n’ai jamais autant éclaté de rire en lisant un livre. Ruez-vous là-dessus, ce sont des cadeaux géniaux à faire ! Dès que quelqu’un vient chez moi, je lui offre une bande dessinée de Fabcaro, j’en ai plein en stock [rires]. 

Le film a été repoussé plusieurs fois et sort le 9 juin prochain. Certains films qui devaient sortir au cinéma ont finalement été achetés par des plateformes de streaming. Qu’en pensez-vous ?

Je suis content qu’il y ait des gens qui puissent s’en sortir parce que ça coûte très cher de faire un film au cinéma, plusieurs millions d’euros. Alors si les films peuvent exister et que ça peut sauver l’économie, pouvoir créer un autre film derrière, tout le monde est gagnant. 

Ma tournée reprend dès octobre

On a eu de la chance avec le film Le Discours. Les affiches ont été mises juste avant le covid et ensuite, il n’y a plus eu de nouvelles affiches. On a donc été à l’affiche 9 mois dans le métro. C’est la meilleure pub qu’on aurait pu avoir ! C’est un peu de bonheur dans tout ce malheur. 

Vous jouez également dans le prochain film de Mouloud Achour, Les Méchants. Comment qualifieriez-vous votre personnage ?

Complètement déglingué et excessif. Ça m’a fait beaucoup de bien de le jouer parce que j’en avais vraiment besoin. Je pense que les gens vont être un peu surpris, ça va être marrant !

Les spectacles vont bientôt reprendre. Quel est celui que vous aimeriez voir en premier ? 

J’adorerais voir le spectacle de Thomas VDB, celui de Paul Mirabel et celui d’Ambroise et Xavier. 

Quand allez-vous remonter sur scène ?

J’ai ma tournée qui reprend dès octobre jusqu’à janvier. On termine au Casino de Paris avec 15 dates, ça va être génial ! J’ai vraiment hâte de faire rire les gens et j’espère que ça va leur faire plaisir. En tout cas nous, humoristes, on mettra tout notre cœur pour vous faire encore plus rire qu’avant. On a maintenant la preuve que faire rire, c’est notre raison d’être. Alors sans le public, on n’est pas grand chose. 

Rester 15 jours à table et manger du gigot est une expérience à ne plus jamais renouveler

Vous animez l’émission Un bon moment, aux côtés de Navo. Pourquoi avoir choisi le dimanche soir pour poster les épisodes ?

J’ai l’angoisse du dimanche soir. Je suis un ancien élève de Ça cartoon parce que j’avais besoin d’être rassuré le dimanche soir. C’était le moment où les devoirs devaient être faits et qu’ils n’étaient jamais finis, qu’il fallait aussi faire signer des papiers, etc. 

Tout ça m’a inséré une angoisse, une boule au ventre le lundi matin. Je me suis dit que si je pouvais atténuer ça chez les personnes qui ressentent la même chose que moi, tant mieux ! 

Et comment se passe votre dimanche en général ?

Depuis que je fais ce que j’aime, je n’ai plus autant la sensation du dimanche soir et du lundi matin. Un bon moment m’apporte beaucoup de bonheur ! 

Je suis un ancien élève de Ça cartoon parce que j’avais besoin d’être rassuré le dimanche soir

Quel contenu culturel vous a marqué dernièrement ?

J’ai eu un coup de cœur pour l’album de Ben Mazué. Il y a plein de textes sublimes dedans qui m’ont fait du bien et je le conseille. 

Quels sont vos projets futurs ? 

Le spectacle que je reprends et une nouvelle série, j’espère ! 

 

Retrouvez toute l’actualité de Kyan Khojandi sur son compte Insta et Facebook
Réservez dès à présent vos places pour le spectacle
Une bonne soirée en cliquant ici.  

©Photos de couverture : Laura Gilli