TOP

Willaxxx parodie la street credibility !

Dans ses vidéos, Willaxxx se moque des personnalités, de la culture urbaine, avec une nonchalance gentiment irrévérencieuse.

Drôle mais pas que, il nous confie sa vision du rap français, ses projets à la radio, ses souvenirs de son passage dans Touche Pas à Mon Poste ou encore son admiration pour Jason Brokerss… Rencontre.

WLCM : Pourquoi Willaxxx ?

WILLAXXX : À l’époque, j’ai rencontré un mec qui voulait des instrus et qui s’appelait Billax. Un jour ce mec m’a dit «Mais William, tu devrais t’appeler Willaxxx !». Et c’est resté.

WLCM : A part des vidéos, que fais-tu ?

W. : J’ai rejoint l’équipe du Mouv, depuis un an maintenant, depuis que c’est devenu une radio hip-hop. Je suis là, tous les soirs du lundi au jeudi. Je fais ce qu’on appelle des mashups, des parodies. Et le vendredi matin, je parodie les invités en direct, en face d’eux. J’ai ma petite carte blanche et je les taille.

WLCM : Ton envie première est de raper ou de jouer la comédie ?

W. : L’envie première, c’est de faire rire! Déjà à l’école, en cours, j’imitais Joey Starr ou Doc Gynéco quand la prof avait le dos tourné. Mais je n’étais pas le genre de mec qui faisait des freestyles.

willaxxx

WLCM : Quel est ton regard sur le rap français d’aujourd’hui ?

W. : Consommable, McDonald. Faut aller trop vite. C’est du fast-food. Ce qui est un peu dommage, c’est que c’est le chiffre de ventes qui est intéressant. Mais après, il y a toujours du bon.

Cousin, raper vite ça veut pas dire raper bien!

Seth Gueko – Titi parisien

WLCM : Quelle image as-tu des mecs que tu parodies ?

W. : Ils sont drôles de base ! C’est comme quand je vois PNL qui fait son balancé de cheveux, ça me fait rire. L’image est très importante dans le rap, c’est ça qui est marrant.

WLCM : Les clash de rappeurs avant c’était sous forme de morceaux, aujourd’hui c’est sous forme de punchlines sur twitter! Tu penses-quoi de cette évolution ?

W. : En fait, moi, j’ai démarré sur ça. J’ai commencé avec des clashs vidéos interposés et je trouve ça magnifique! Après il faut avouer qu’artistiquement, c’est bien d’entendre des clashs avec des tournures de phrases bien compliquées, pour faire mal. Maintenant, c’est différent! Les mecs disent tout ce qui leur passe par la tête, avec leur impulsivité, sans penser à la formule. Donc je suis un peu partagé… J’aime bien leur impulsivité mais on va dire que je kiffe quand même plus les clashs en rap.

Sa parodie préférée…

WLCM : Si demain on te propose de faire un album avec tes compositions et non plus des parodies, qu’en dirais-tu ?

W. : C’est peut-être déjà le cas, hein ! (Rire)

Oui, on me le propose très souvent. Avant je disais que ça ne m’intéressait pas. Mais là, j’ai un son assez drôle que je compte sortir, déjà pour m’amuser, mais aussi avec un aspect un peu plus sérieux, plus personnel. Je pense que si je sors un truc ce sera automatiquement drôle. 

WLCM : Donc affaire à suivre de près… Un humoriste qui t’inspire ou que tu admires ?

W. : Albert Dupontel, Jim Carrey. Ces putains d’humoristes blancs de merde !

WLCM : Qui suis-tu dans le stand-up français ?

W. : Je ne suis pas un grand fan du stand-up mais si on est au Paname, c’est parce que j’aime bien l’endroit! Je viens souvent. Et un stand-upper que j’ai découvert ici, et qui est cool : Jason Brokerss. Il est impressionnant ce mec ! C’est humain chez lui, il fait rire naturellement.

Willaxxx4

WLCM : Que gardes-tu comme souvenir de ton passage dans l’émission Touche pas à mon poste ?

W. : Que la télé, ce n’est pas fait pour tout le monde. C’est un monde qui va très vite. Cyril c’est une machine, il est trop speed. Ce n’était pas fait pour moi. A cette époque, je me suis rendu compte qu’ils étaient dans de vrais personnages. Ils m’avaient imposé ce personnage jeune, qui ne devait pas faire de blagues. C’est pour ça que j’étais un peu figé. Ça reste un bon souvenir mais un peu trop orchestré.

WLCM : Des projets en ce moment ?

W. : Peut-être des petits titres à venir. Sinon je tourne en Juin dans un film où je joue un gay… C’est la réussite frère, quand t’es black, toi même tu sais… (Rire) Et à la radio j’ai proposé le projet de faire «les grosses têtes urbaines» sur Mouv, donc inch’allah dans quelques mois…

WLCM : Un son à nous faire découvrir ?

W. : Moox «Wake Up», très coo! C’est du vocodeur bien pianoté, de la talkbox en 80 BPM. Allez taper sur YouTube et bon réveil à vous !

 

Suivez Willaxxx sur la chaine youtube de Mouv’, FacebookInstagram et Twitter