Les Improvocantes au Théâtre de Dix heures

© J-D Izou

Après trois ans et demi au Paname Art Café, les Improvocantes sont maintenant au Théâtre de Dix Heures !

Le dictionnaire Larousse définit l’improvisation comme une exécution et création spontanées, ni préparées ni notées. Et les provocantes comme des femmes qui s’imposent à l’attention par une manière propre de défier les règles, les usages. Zazou, LowD, DaïP, Mel, Jude et Jojo sont : Les Improvocantes ! Rencontre.

WLCM : Comment vous êtes vous rencontrés ?

Zazou : C’est moi qui ai monté la compagnie en 2012. Toutes ont été des rencontres artistiques. Elodie Decker (LowD) je l’ai découverte à Avignon avec son spectacle. Diane (DaïP) venait voir le spectacle très régulièrement et puis un jour elle m’a dit qu’elle voulait être une improvocante, on a beaucoup répété et puis elle est entrée dans la troupe. Julie (Jude) faisait partie de la pièce d’improvisation « les colocataires ». À la fin de cette pièce, elle a commencé à faire des remplacements chez les Improvocantes donc au fur et à mesure c’est une personnalité qui devenait indispensable à la compagnie. Jonathan (Jojo) lui était notre régisseur au Théâtre Le Bout et il est devenu notre maître de cérémonie en chef. Et Mélody (Mel), je l’avais rencontrée à l’école, très rapidement au début de la compagnie elle a commencé à jouer avec nous. Le choix de ces comédiennes s’est fait grâce à nos personnalités toutes très différentes et complémentaires.

WLCM : Pourquoi une improvisation juste entre filles ?

Zazou : Moi j’ai déjà travaillé avec plusieurs compagnies d’impro où il y avait beaucoup d’hommes. Et je trouvais que les femmes étaient souvent écrasées ou mises dans des rôles rébarbatifs. Je me suis dit que les femmes aussi pouvaient avoir les rôles principaux, prendre le lead dans les improvisations et faire des personnages d’hommes. C’est comme ça, que j’ai choisi de faire une compagnie exclusivement féminine. Je trouve que dans l’humour français on voit beaucoup plus d’hommes que de femmes, alors que pourtant des femmes drôles, il y en a énormément et c’était important pour moi de les mettre en valeur.

13077397_800987086697932_1001715776_n

© J-D Izou

WLCM : Est-ce qu’il y a un chef chez vous ?

Jude : C’est Zazou qui porte la culotte !

Zazou : Ce n’est pas une dictature non plus !

(Rires)

Jude : Chacun a son rôle par rapport à l’organisation mais on sait très bien que le dernier mot c’est Zazou.

Jojo : Il y a une légitimité puisque Zazou c’est la fondatrice.

Zazou : Après Mélo s’occupe de la communication, Julie du site, Jojo de la technique, Diane tracte sur le terrain, et Elodie nous aide a trouver des programmateurs. Mais dans la direction artistique c’est plus moi, oui. Mais on en discute tous ensemble.

WLCM : Jonathan comment te sens-tu auprès de toutes ces filles ? Tu as facilement trouvé ta place ?

Jojo : C’est dur, c’est dur ! (Rires) En fait sur scène, on a chacun notre monde. Elles se concentrent ensemble, et moi je me concentre tout seul. On est dans le même spectacle, mais moi je suis le premier lien avec le public, et ensuite ce sont les filles qui prennent la place. Et dans la vie de compagnie, bah c’est des filles quoi…

DaïP : Oh t’es pire que nous !

Jude : C’est la reine des râleuses!

(Rires)

WLCM : Et c’est le fait de te retrouver dans une troupe de filles qui t’a donné envie ?

Jojo : Non c’est pas le milieu féminin qui m’attirait. C’était juste super fun ce que j’avais découvert sur scène, c’est ça qui m’a donné envie.

Zazou : Et puis il joue aussi en robe et en talons donc c’est vrai que ça aide…. (Rires)

12596013_800987076697933_1689448543_n

© J-D Izou

WLCM : Ou verriez-vous évoluer les Improvocantes ? Dans quelles salles, quel contexte ?

Jude : En fait en ce moment je suis en pourparler pour le Zénith…

(Rires)

Zazou : On est déjà très très contentes d’être au Théâtre de Dix Heures. On trouve le théâtre très en accord avec ce qu’on fait. Après ce que j’aimerais beaucoup pour la compagnie, c’est vraiment une tournée dans toute la France.

DaïP : Ce serait aussi l’occasion de découvrir d’autres grands théâtres en province

Zazou : Et d’autres thèmes aussi, avec d’autres ambiances. C’est vrai qu’à chaque fois on se plaît à jouer ailleurs.

Jude : Et on est super bien accueillies en province en plus !

WLCM : Et les vidéos web ça vous brancherait ?

Zazou : Ouais ! On est justement en train de lancer de petites vidéos sous forme de playblack musicaux avec des chorégraphies.

WLCM : Seriez-vous ouvertes aux Guests ? Notamment masculins ?

Zazou : Nous, on adore jouer entre nous, donc est-ce qu’on aurait envie de laisser notre place à un Guest…

A l’unisson : Non !

LowD : Déjà si on a un Guest, il serait plus féminin que masculin, sinon le concept n’est plus là. Le seul homme qu’on ait et qu’on accepte c’est Jojo.

Jude : C’est le seul qui nous voit en soutien gorge dans les loges !

DaïP : Et moi je ne mets pas de soutif, je trouve ça oppressant.

Jojo : Et puis honnêtement, il y a déjà des scènes d’impro qui font ça très bien.

Zazou : On n’a pas forcément envie de faire comme les autres. Et puis au delà de ça, le spectacle repose aussi sur la cohésion de groupe et les gens nous disent en sortant : «vous avez l’air de vous éclater entre vous, il y a une super alchimie». Donc avoir un Guest, c’est aussi prendre le risque de nous faire perdre le coté familial de la compagnie.

13059428_800987073364600_489782259_n

© J-D Izou

WLCM : Demain vous devez accueillir l’équipe du We Love Comedy pour manger, vous leur réservez quoi ?

LowD : Alors moi je prépare tout ce qui est sucré, je suis une grosse pâtissière (Rires). Alors, je ferai plein de gâteaux.

Jude : Moi je pense que je ferai un Mafé poulet ou un burger avec des frites et du fromage à raclette dessus.

Zazou : Moi je ferai mon unique plat : salade/tomate/mozza/avocat !

DaïP : Moi ce serait du vin, je mange à boire. Du Médoc de 2009/2010, mes vins préférés.

Jude : DaïP a les moyens !

(Rires)

Jojo : Moi je m’occuperai de l’animation si ça ne vous embête pas. Au moment du trou normand qui est prévu a 16h, il y aura une petite activité et vous repartirez avec un sac cadeau aux couleurs des Improvocantes !

Au Théâtre de Dix heures jusqu’en Juin ! 

Suivez les Improvocantes sur leur site web,  FacebookInstagram et Twitter. Et retrouvez toutes leurs vidéos sur Youtube !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *