L’Improvi’bar veut se poser

improvi'bar

Un bar dédié à l’improvisation. C’est le thème de ce projet audacieux mais intéressant lancé par une bande de potes comédiens. Alors qu’une cagnotte pour réunir les fonds est actuellement en ligne, nous avons interrogé Romuald, l’un des initiateurs de cette belle idée.

Internet peut faire des miracles pour les entrepreneurs du 21eme siècle. Avec l’émergence des sites de cagnottes en ligne comme Kiss Kiss Bank Bank, Leetchi ou Ulule, les créateurs dont trouvé un moyen d’atteindre leurs objectifs. L’été dernier, on voulait parlait de la comédienne Sonia Amori qui a lancé avec succès sa marque de vêtements La Petite Kabyle. Cette fois, on vous parle de l’Improvi’Bar. Le concept, comme son nom l’indique : créer un bar dédié à l’improvisation. 

« Un lieu d’échange et de rencontre autour de l’improvisation »

Derrière ce projet, on retrouve une bande de potes. Tous sont plus ou moins comédiens, même s’ils ont attendu plusieurs années pour lancer l’appel à projet : « La genèse du projet remonte à 6 ans :  « J’ai co-créé une troupe d’improvisation, « Palace! », qui avait un spectacle régulier par mois et un public. Nous avions beaucoup de mal à trouver des lieux d’entrainement et de représentation, les lieux étant très limités sur Paris. Ce constat étant partagé par d’autres troupes, nous avons pensé à en créer un nouveau. Le projet a ensuite été un peu suspendu, principalement pour des raisons de budget. Il y a un an, la question est revenue sur la table par un autre angle. » confesse Romuald Six. 

Un projet relancé pour des raisons évidentes selon le comédien : « Avec plusieurs troupes, nous trouvions dommage que le monde de l’improvisation comporte plusieurs noyaux qui se connaissent peu ou pas. De là est revenu l’idée de non seulement créer un lieu pour les entraînements et représentations, mais aussi un lieu d’échange et de rencontre autour de l’improvisation, ainsi que d’une ouverture au public non initié. » Son projet s’est inspiré d’un projet similaire à Lyon : « L’une de nos sources d’inspiration est le théâtre Limprovidence à Lyon, bien que le lieu n’ait pas tout à fait le même fonctionnement que celui que nous avons prévu », déclare Romuald.

« La cagnotte donnera un coup de pouce »

Ce dernier a la double casquette : entrepreneur et comédien. D’ailleurs, il pratique l’improvisation depuis 10 ans. Il a commencé dans une troupe Les improvisades . Après avoir commencé comme élève, il donne désormais des cours, notamment pendant deux ans pour un comité d’entreprise. L’artiste continue ses improvisations cette année au sein d’une nouvelle troupe : Les Clacksons. Outre Romuald, on retrouve une dizaine de personnes derrière ce projet, d’après le comédien : « Huit investisseurs, et neuf personnes actives autour de la création du projet. Tous sont issus du monde de l’improvisation théâtrale amateur ou semi-professionnel depuis quelques années, mais n’ont pas forcément évolué dans les mêmes cercles. »

Pour trouver les fonds, l’idée de lancer une cagnotte en ligne s’est imposé comme une évidence.« Nous avons souhaité passer par une cagnotte commune pour deux raisons. La principale est de valider le projet auprès de la communauté et du futur public. . La deuxième est financière : l’ouverture d’un tel lieu à Paris est onéreux et la cagnotte donnera un coup de pouce pour pouvoir obtenir un lieu de taille suffisante. Ce n’est bien sûr pas la cagnotte qui financera seule le projet, mais ce sera une aide précieuse. », assure le comédien/entrepreneur.

Des comédiens seraient même déjà partants pour venir jouer : «de nombreuses troupes nous ont contactées spontanément pour montrer leur intérêt à jouer dans le futur lieu. De plus, nous pouvons montrer un support de la part d’artistes du monde de l’improvisation. » 

Si vous voulez contribuer à ce projet en ligne et en savoir plus.  Rendez-vous ici

Le Facebook de l’Improvi’bar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *