L’Institut du monde arabe célèbre le stand-up

institut du monde arabe

L’Institut du monde arabe vous accueille pour trois soirées exceptionnelles consacrées au stand-up. Pour célébrer cette discipline qui va bientôt fêter ses trente ans, six artistes ont prévu de monter sur scène. Parmi eux :  vous pourrez retrouver Smaïn, Haroun ou Samia Orosemane.

Lieu incontournable de la culture à Paris, l’Institut du monde arabe est connu pour ses expositions diverses. Reste que ce week-end, cet établissement a prévu de consacrer trois soirées de stand-up. En effet, six artistes sont programmées pour trois soirées du Vendredi 6 au Dimanche 8 avril.

Les festivités débuteront avec en première partie Samia Orosemane, l’humoriste connue avec son spectacle Samia et les 40 comiques a prévue de trimballer sa tchatche sur scène. Puis ce sera au tour de Yassine Belattar d’envoyer ses vannes au vitriol.

Le lendemain, le festival consacrera une table ronde animée par Nathalie Simon, journaliste au Figaro, avec comme thème  :  « L’humour peut-il être culturel? ». Après les débats, place aux punchlines des humoristes et c’est Mademoiselle Dalila qui montera sur scène pour la première partie avec ou sans sans sa guitare. Ensuite, ce sera au tour de Smaïn qu’on ne présente plus. L’un des pionniers de l’humour français viendra ambiancer le public.

Enfin, pour le dernier jour, le Dimanche 8 avril, le festival se terminera avec deux comédiens aux styles totalement différents. Wary Nichen aka le « nomade 2.0 » assurera la première partie accompagné de son instrument original : le Guembri , suivi après d’une des dernières sensations de l’humour : Haroun, avec son style d’étudiant d’école de commerce, il viendra clore les festivités.  

Infos et résa par ici

humour institut du monde arabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *