Quand Lenny Harvey s’exprime !

Interview et « Pour ou contre » sans langue de bois !

Après le « Bordel Club » (2010 / créé par Kyan Khojandi et Kheiron), le « Jamel Comedy Club » (2012), le « Talent Show » (2015), et une multitude de scènes, Lenny Harvey met sa spontanéité au service du We Love Comedy Magazine !

 

WLCM: Depuis  combien de temps es-tu sur scène ?

LENNY HARVEY : Six ans

WLCM: A quoi pourrais-tu comparer le sentiment que tu as quand tu es sur scène ?

L.H : Ah je ne pourrais pas le comparer, vraiment je ne fais pas genre. La scène, c’est un peu comme une drogue, quand tu y as goûté une fois, c’est très dure de lâcher.

WLCM: Que fais-tu le dimanche soir ?

L.H : Je joue au Paname Art Café à 21h15 !

WLCM: Un cliché qui est vrai sur toi-même ?

L.H : J’en ai une grosse… 

WLCM: La pire situation amoureuse dans laquelle tu ne voudrais pas te retrouver ?

L.H : Une rupture.

WLCM: La meilleure situation sexuelle dans laquelle tu rêverais de te retrouver ?

L.H : Un plan à 8 et je suis le seul mec.

WLCM: Quelle est ton addiction légale favorite ?

L.H : Le pain.

IMG_1376 copie

©Doriane Coelho

 

WLCM: Quel est le compliment que tu détestes que l’on te fasse ?

L.H : «T’es beau pour un noir», elle est ignoble cette phrase. Ou encore «t’es pas comme les autres noirs»…

WLCM: Si ta femme était une femme politique ?

L.H : Michelle Obama.

WLCM: Si tu devais être un personnage animé, qui voudrais-tu être ?

L.H : Un mélange entre Sasuke Uchiwa de Naruto, Monkey D. Luffy de One Piece, et pour le kiff Capitaine Planète.

WLCM: Si tu devais créer une pièce de théâtre, ce que tu veux avec qui tu veux, à quoi ça ressemblerait ?

L.H : Un truc vraiment pas marrant du genre Antigone de Jean Anouilh, avec tous les mecs un peu flingués de la télé. Comme le best of du pire de la Nouvelle Star mais avec ceux de la télé.

WLCM: Un mot qui te dégoûte ?

L.H : « Ver », comme les vers solitaires, les asticots tous ces vers là. Même le mot «rat» me dégoûte.

WLCM: Ta punchline préférée quand on t’agace ?

L.H : «Ferme ta gueule». Ce n’est pas une punchline, mais je suis plutôt direct en général.

LA CONFIDENCE ULTIME :

WLCM: D’où vient ton surnom de scout ?

L.H : Oui, parce que j’étais scout quand j’étais petit, et mon surnom était Lion Brillant. Ce n’est pas parce que je suis un mec super brillant, non… Dans mon équipe, on était un peu con et on avait donné des noms à nos b*tes. Il y en avait un qui l’avait appelé dinosaure, et moi, c’était lion, et brillant parce qu’on s’éclairait avec des lampes torches. (rires)

Lenny Harvey s’est lui aussi pris au jeu des Pour ou Contre ! En image…

 

Retrouvez son spectacle « Ce que pensent les mecs » au théâtre des Feux de la Rampe tous les week-ends jusqu’au 30 avril et au Paname Art Café !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *