Sebastian Marx : Un New Yorkais à Paris à l’Apollo Théâtre !

Sebastian Marx

Parmi les plus gros coups de coeurs de l’année, le spectacle de l’humoriste, Sebastian Marx, « Un New Yorkais à Paris » !

Comme le suggère l’intitulé de son spectacle, Sebastian Marx est un expatrié américain. Titulaire d’un diplôme de cinéma, obtenu avec succès, à l’université de Boston,  il a brillamment démarré, sa vocation de stand-upper, dès l’âge de 17 ans, au pays de l’oncle Sam, dans les plus grandes salles mythiques, comme le Caroline’s Comedy Club ou encore le Comedy Connection.

Installé en France, depuis une dizaine d’années, Sebastian Marx est le premier artiste à avoir lancé, à Paris, un spectacle de stand-up à l’américaine, et à s’illustrer à la fois, en anglais et en français. C’est à l’Apollo Théâtre, où il joue son spectacle, mis en scène par Papy, depuis le 08 avril, que nous avons eu le plaisir de le découvrir.  Sur place, la salle affichait complet. Après une excellente première partie d’Adrien Arnoux, il nous a entraînés dans son univers décalé et riche en surprises.

 « Mes grands parents ont fui les nazis en Europe, mes parents ont fui la dictature en Argentine et moi je suis venu en Europe pour fuir mes parents. »

 Avec beaucoup d’humour et de dérision, il partage tout le long de son spectacle, à travers son regard pluriculturel, d’argentin – juif – américain, son expérience personnelle d’expatrié, les motivations l’ayant poussé à rejoindre le sol français, ses attentes, ses déceptions, ses déboires et ses joies. C’est ainsi que nous apprenons que c’est guidé par Steven, sa voix intérieure, une sorte de  « ça freudien » et pour rejoindre une jolie française,  qu’avant de rejoindre la ville de Paris, il a quitté New York, « la meilleure ville du monde », pour Toulouse, la ville qui signifie « perdre » en anglais. (To loose)  En décortiquant les clichés touchant les deux cultures, l’artiste transmet également sa vision et amène le public à réfléchir sur plusieurs thèmes de société : la gastronomie, l’impolitesse, les rencontres avec les filles… Il aborde également, des sujets plus sensibles, comme le port d’armes ou l’usage de la drogue.

« Si vous avez du mal avec la langue française, ce n’est pas de votre faute  c’est la faute de la langue française, car elle n’a pas été créée par des linguistes, mais des artistes! »

Au coeur de son spectacle, mais également d’un concept de vidéos –« La langue française, expliquée par un américain »- qu’il vient de lancer  :  les bizarreries de la langue de Molière. Avec un charmant accent américain, qu’il définit comme étant un mélange entre celui de Jane Birkin et de Karl Lagerfeld, Il décrypte avec ingéniosité, les pièges de la langue, et les codes pour éviter de tomber dedans. Que demander de mieux, à quelques mois de la mise en place de la réforme de l’orthographe?

Gros éclats de rires tout le long du spectacle et standing ovation pour finir… Sebastian Marx, a fait l’unanimité! 

« Bonjour » – La langue française expliquée par un américain –  Épisode n°2 – Avec Tania Dutel

Vous pouvez retrouver Sebastian Marx, jusqu’au mois d’Août, à l’Apollo Théâtre, tous les vendredis et samedis à 20h. Il s’illustre également chaque semaine dans l’émission le « Grand 8 » aux côtés de Laurence Ferrari sur D8. Enfin, Il fait partie en tant qu’auteur et acteur, de Funny Bones, la  première chaîne anglophone 100% made in France.

Suivez toute son actualité sur sa page Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *