TOP

Elodie Arnould : « J’ai commencé le théâtre pour faire des rencontres ! »

Souriante et joviale, Elodie Arnould est l’humoriste montante de ces derniers mois. Arrivée à Paris depuis janvier 2019 seulement, son spectacle à l’Apollo Théâtre fait bien parler de lui. Reine des anecdotes sur Instagram, ses abonnés profitent autant de ses tranches de vie amusantes que de ses débriefs hilarants sur Game Of Thrones.

Ingénieure à Marseille, puis à Lyon, c’est pour des raisons cocasses qu’Elodie Arnould s’est lancée sur scène : « je ne connaissais personne à Marseille quand je suis arrivée, alors on m’a conseillé le théâtre d’improvisation pour faire des rencontres. Oui j’ai commencé le théâtre pour me faire des amis [rires]  ». Une scène à laquelle elle a vite pris goût et qui l’a poussée à abandonner son travail d’ingénieure.

C’est après des mois de scène acharnée, à créer son spectacle dans des Comedy Club de Lyon, qu’elle fait la rencontre de son agence de presse, Switch Agency. Elle obtient deux showcase à Paris, avec à la clé une programmation à l’Apollo Théâtre : « j’ai vraiment eu une arrivée rêvée à Paris » confie-t-elle. A l’affiche à l’Apollo Théâtre, l’humoriste voit ses salles se remplir facilement dès les premières semaines grâce à sa notoriété grandissante sur les réseaux sociaux.

« Quand je vois les shows à l’américaine, je me dis que c’est ça que je veux être, je veux être une chanteuse américaine ! »

Des anecdotes quotidiennes que l’on peut retrouver dans son spectacle : « à travers mes blagues un peu bêtes, j’essaie d’expliquer des ennuis du quotidien qu’on vit tous. Quand j’écris, c’est parce qu’il y a toujours une situation qui m’a énervée, mais je ne voulais pas que ça ressemble à un spectacle où je me plains ». Problème d’administration, remarques sexistes au travail ou encore réflexions sur son éternelle jeunesse, Elodie livre un spectacle où tout le monde peut s’identifier : « j’ai un public très hétéroclite. Il y a des vieux, des jeunes, c’est ce que j’aime. Ça rejoint le côté populaire, universel, que je veux avoir. Ça peut plaire à tout le monde. »

Danseuse depuis des années, elle ajoute à son show la touche américaine qu’elle voulait : « je mets tout ce que j’aime dans mon spectacle. J’ai du mal à être attentive longtemps, alors pour écrire mon spectacle, je me mets dans la peau d’un spectateur qui a besoin que ça bouge ». Un spectacle d’humour bien rempli, pour 75 minutes de rire garanti !

Retrouvez Elodie Arnould les Vendredis et Samedis à 20h à l’ Apollo Théâtre et en tournée.

©Robin Gervais