TOP

Kevin Hart, the show must go on

L’humoriste Kevin Hart vient de publier sur Netflix son tout dernier spectacle. Intitulé Zero F**ks Given, ce special offre au stand-upper l’occasion de dire ce qu’il pense du monde actuel.

Pour présenter son nouveau spectacle, le comédien a eu une idée originale : jouer à domicile. Après avoir embrassé sa femme et ses enfants, le stand-upper déambule dans les couloirs de son immense demeure. Verre à la main et micro dans l’autre, il fait son entrée dans un grand salon. Des fauteuils ont été installés ainsi qu’une petite scène face à une belle cheminée encastrée dans un mur de brique. Munis de masques, plusieurs spectateurs ont pris place pour assister au show de l’artiste.

Kevin Hart annonce d’emblée la couleur : il a attrapé la Covid. Le stand-upper précise que le virus est entré dans son système dès le mois de mars, pendant la première vague. La maladie l’a rendu complètement dingue ; il s’est mis à stocker du papier toilette et à acheter tous les masques qu’il trouvait sur le web.

 

©Kevin Hart – Zero F**ks Given/Netlfix

Ses gosses, foutus pour la vie

Kevin Hart explique que ses potes lui ont demandé ce qu’il allait raconter pour son retour sur scène. L’humoriste leur a répondu qu’il parlerait encore de ses enfants. En effet, le stand-upper ne sait plus comment les gérer et ne comprend rien à leur comportement. Le comédien prend en exemple sa fille qui enchaîne les petits copains. Le comique en est sûr, elle va mal tourner. Et son fils ? Un demeuré. Pour Kevin Hart, les problèmes scolaires du petit lui rappellent trop de mauvais souvenirs. 

Selon l’humoriste, les écoles privées sont la cause principale de ces dérèglements. Le comédien raconte n’avoir connu que des écoles publiques dans sa jeunesse, avec des embrouilles à chaque coin de couloir. Mais apparemment, il en est autrement dans les écoles privées. Le stand-upper qui a placé ses enfants dans ces établissements en sait quelque chose. Pour lui, pas de doute : les écoles privées fabriquent des enfants trop faibles pour affronter la réalité du monde extérieur.

 

©Kevin Hart – Zero F**ks Given/Netlfix

41 ans, toujours marrant

Le stand-upper aborde le sujet de l’âge qui avance. A 41 ans, Kevin Hart est marié et doit désormais tout négocier. Fini la bonne époque où il faisait ce qu’il voulait. L’humoriste ne peut plus sortir avec ses potes sans que sa femme lui demande où il se rend, avec qui et à quelle heure il rentre.

L’artiste évoque également les différents hobbies qu’il a essayé récemment. Il a d’abord commencé par faire un peu de vélo mais sans grand intérêt. L’humoriste s’est ensuite mis à la boxe. Il raconte notamment son premier combat après plusieurs entrainements, histoire de connaître sa vraie valeur sur le ring. Ce jour-là, le stand-upper a reçu une bonne leçon d’humilité, lui qui pensait avoir un bon niveau. 

Kevin Hart termine son spectacle en évoquant avec sourire et émotion son grave accident de voiture survenu en 2019 qui a failli le laisser paralysé. La star décrit en détail sa convalescence post-opératoire et raconte avec humour comment un infirmier dévoué l’a aidé à se remettre sur pied. 

 

 

Zero F**cks Given

Stand up

Distribution : Kevin Hart

Ecrit par Kevin Hart

Réalisé par : Leslie Small

©Netflix