TOP

Michael Che, tout pour la vanne

Le stand uppeur Michael Che a enregistré en 2016 un spectacle intitulé Michael Che Matters pour Netflix. L’humoriste, qui officie chaque semaine au Saturday Night Live, livre au public une prose drôle et incisive.

Le comédien Michael Che arrive sur scène dans une grande salle située en plein Brooklyn. Originaire de New-York, l’humoriste se réjouit de jouer ce spectacle là où tout a commencé pour lui. Dans ce special réalisé pour Netflix, les intentions du stand uppeur sont simples : faire rire le plus possible en parlant de son quotidien.

D’ailleurs, dès le début du show, le comédien raconte une anecdote qui lui est arrivée dans le métro. Sur place, un sans domicile le fixe. Il fouille dans sa poche et sort par erreur 20 $. Le comédien hésite à lui remettre mais le SDF a déjà vu le billet. Ce dernier demande à l’humoriste s’il est sûr de vouloir lui donner l’argent. Le comédien acquiesce et lui remet les sous. Pour le remercier, le sans abri lui sert la main. Mauvaise idée.

Black Lives Matter

Le stand uppeur aborde la question raciale aux Etats-Unis. Pour Michael Che, le sujet est très sérieux. Selon lui, le mouvement Black Lives Matter qui vient de surgir aux USA, ne devrait pas être contesté par certaines franges de la société. L’humoriste se demande, mi sérieux mi rigolard, à quel niveau commence la négociation pour savoir si toutes les vies comptent. Très attentif, le public applaudit le propos du comédien qui utilise la scène pour donner son opinion.

 

 

Suite à des entretiens avec des journalistes, le stand uppeur a été épinglé pour homophobie. L’humoriste souhaite clarifier les choses. Il précise qu’il ne voulait pas juger les gens qui n’aiment pas les homosexuels. Le comédien raconte son enfance dans un milieu difficile où la tolérance envers les minorités sexuelles était pratiquement inexistante. L’humoriste affirme avoir évolué sur ces questions en se liant d’amitié avec une personne transgenre. 

Les gens sont très durs avec Donald Trump

Au moment de l’enregistrement du spectacle, Donald Trump est en pleine campagne face à Hillary Clinton pour devenir président. Selon Michael Che, les gens ont une trop mauvaise opinion du magnat de l’immobilier. Ok il est raciste et misogyne, mais il reste un super fêtard ; l’humoriste préfère passer une soirée avec Donald Trump qu’avec Barack Obama qui va surement lui faire la leçon. Le stand uppeur ajoute qu’on a tous un copain qui ressemble à Trump, le genre de connard sûr de lui.

 

 

Michael Che parle de sa fascination pour les femmes blanches. Pour l’humoriste, elles ont un pouvoir incroyable : elles sont capables, comme par magie, d’embourgeoiser n’importe quel endroit. Il cite Brooklyn comme exemple. Selon Michael Che, les femmes blanches ont transformé l’endroit. Depuis qu’elles ont investi le quartier, le coupe-gorge est devenu un lieu sûr et les loyers ont explosé. Le stand uppeur affirme que rien ne leur fait peur. Pas même adopter des pitbull juste pour s’amuser.

Un haut cadre du SNL

Michael Che fait figure de valeur sûre de l’humour depuis quelques années. Après avoir commencé la scène en 2009, le comédien voit sa carrière prendre une pente ascendante lorsqu’il intègre la troupe du Saturday Night Live en 2013. Le stand uppeur y co-présente depuis 2014 le Weekend Update, un faux journal TV. Il est le premier humoriste afro-américain à intégrer ce programme parodique très apprécié des fans du SNL. Michael Che assure également la co direction d’écriture de l’émission sous la supervision de son créateur Michael Lorne. Ce dernier produit d’ailleurs le spectacle du stand uppeur.

 

 

Michael Che Matters

Stand up

2016

Réalisé par : Oz Rodriguez

Distribution : Michael Che

©Netflix