VTC La Minisérie : « On se parlait uniquement avec les répliques de La vérité si je mens »

vtc-la-miniserie

Utilisé tous les jours par des millions de français, le VTC est devenu un moyen de transport du quotidien. Jeremie Edery et Jéremy Hoffman Karp ont décidé de lancer une web série sur ce thème. Avec une voiture et une caméra, ils tournent en dérision le quotidien des chauffeurs VTC. Rencontre avec un duo cinq étoiles.

Comment votre duo s’est formé ?

On s’est rencontré en école de théâtre, on a tout de suite accroché grâce à nos références cinématographiques communes. En vérité, on avait un gros délire. On se parlait uniquement avec les répliques de La vérité si je mens à tel point que personne ne comprenait ce qu’on se disait donc forcément ça nous a rapproché…

Que faisiez vous avant et à côté?

On était tous les deux « apprentis » comediens à l’ESCA (École Supérieure des Comédiens par l’alternance). Ca nous prenait pas mal de temps. Généralement on passait nos matinées en stage avec différents intervenants, puis l’après midi on passait des auditions et parfois on jouait le soir au théâtre. 

À côté de ça, quand on s’est rencontré, je (Jeremie Edery « Sam » ndlr  ) travaillais sur un programme court: Paye ton job et Jérémy Hoffman Karp (Simon) était en pleine préparation de son court métrage John.

Pourquoi parler des VTC?

Le VTC est dans l’air du temps. Cela touche toutes les générations. Tout le monde les utilise ou les a déjà utilisé quel que soit la classe sociale. C’est ce qui rend la série identifiable par tous et c’est ce qui, selon nous, fait la force de ce programme.

Pour tout vous dire, l’idée nous est venu parce que j’étais (Sam) à cette époque vraiment chauffeur VTC. Je reçois un appel de « Simon » qui me demande de venir le chercher pour lui rendre un service. Forcément j’ai accepté parce que je suis un ami gentil et dévoué. Quand je suis arrivé, il est rentré dans la voiture à l’arrière comme un client et il a commencé à me raconter des conneries monumentales en me prenant pour son chauffeur. 

Et là, comme une évidence, il me regarde et me dit: « poto si on pose une caméra au niveau du rétroviseur intérieur pour faire des minis épisodes, c’est sur que ça fait un carton ! ». Silence, on se regarde. Et là, il ajoute: « Cette idée c’est pas une simple idée, c’est une bombe ! ».
De là on s’est mis à écrire nos premiers sketches et tourner les premiers épisodes.

Les filles, comme @zoemarchal lâchez vous et taguez vos mecs/potes , si ils comprennent pas , ils nous restent des bandes de cire 😘Ps : ça fait mal ! #estheticienne #epilation #cire #douleur #poils #aieaieaie #femme #fille #vengeance #videodrole #humour #rire #mdr #frenchhumour #jpp

Publiée par VTC – La mini série sur Dimanche 31 mars 2019

Avez vous eu des retours des chauffeurs vtc? Positifs ou négatifs ?

On a eu pas mal de messages de chauffeurs qui nous disent « ah moi aussi ça m’est arrivé ! » ou « olala j’espère pas tomber sur un client comme ça ! ». C’est franchement agréable de voir qu’ils rigolent de tout ça.Dès qu’on prend un VTC, on leur parle de la série, ou on leur montre des épisodes.  En général, ils sont hyper heureux d’être « représentés ».

Certains nous confient même leurs anecdotes les plus folles, parfois ça nous inspire et on en tire des épisodes (ex: le dealer, les provinciaux) et parfois leurs histoires sont tellement incroyables que sur les yeux de tonton Maurice, personne ne nous croirait si on en faisait un épisode.

Comment trouvez vous l’inspiration ?

C’est un petit mélange d’histoires que Jérémie (Sam) a vécu, des conneries de Jérémy (Simon), d’anecdotes de chauffeurs, de nos envies, délires, de personne qu’on voit dans la rue, à un café, dans la queue du super marché. Les gens qui nous entourent , c’est pour nous un vivier énorme !

Il y a aussi des idées que nos followers aimeraient voir en épisode. Notre plus grande source d’inspiration reste quand même les comédiens qu’on choisit et leur univers et leur singularité.

Comment travaillez vous vos sketchs?

En réalité, on a pas de règles. Ça varie en fonction des comédiens et de leur approche du travail. C’est très important pour nous de laisser un maximum de liberté au comédien. Le comédien est un créateur et pas uniquement acteur. Certains préfèrent des situations très écrites, que tout soit clair à l’avance et d’autres souhaitent disposer d’une petite trame explicative, quelques répliques/punchlines et le reste au feeling et à l’impro.

On a déjà une liste de situations ou d’épisodes pré-écrits mais on s’arrange toujours pour rencontrer les comédiens en amont, leurs proposer nos idées, voir ce qui leurs correspond le mieux. Voir qui les emballent le plus et Yallah ! Apres quoi on passe pas mal de temps sur le montage, qui influe beaucoup sur l’humour : rythme, silence, changement d’énergie, ellipse de temps…

#tag un(e) pote légèrement susceptible sur ses origines. #humour #videodrole #rire #couple #province #sud #mdr

Publiée par VTC – La mini série sur Vendredi 9 novembre 2018

Quelles sont références humoristiques ?

On a une palette assez large: La vérité si je mens 1, la vérité si je mens 2 et la vérité si je mens 3. Après, si vous voulez qu’on nomme des comédien(ne)s, on aime beaucoup José Garcia, Bruno solo, Aure Atika, Amira Casar, Richard Anconina, Gilbert Melki, Gad Elmaleh, Vincent Elbaz…

Non plus sérieusement si on doit vous citer 6 références: Gad Elmaleh (notamment ses 2 premiers spectacles) Coluche (obligé ! ) Gaspard Proust (pour le sarcasme), Jonathan Cohen (improvisateur de malade), Blanche Gardin ( vient tourner avec nous !! ) mais aussi le duo José Garcia et Antoine De Caunes.


Quels sont vos projets ?

On aimerait enlever le « mini » à VTC la mini série :  on est en pleine écriture d’une série. Et pour trouver l’inspiration on fait des tours de voitures, du coup ce serait pas mal si le prix de l’essence pouvait baisser. Sinon on est très chauds pour avoir une voiture électrique, si Madame Hidalgo accepte de nous la donner : Paris Respire.

PS: on a calé quelques répliques de la vérité si je mens un peu partout dans nos réponses, désolé, visiblement on est pas guéri…

Retrouvez VTC – La mini-série sur Facebook ou sur leur Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *