TOP
Tradition de noël

Comme un air de déjà vu… À taaaaable !

 

C’est la tradition. Que tu aies le nez qui coule, la gorge qui gratte, la gueule de bois ou tout simplement la flemme, tu ne pourras pas y échapper jeune gourgandin !

Ahhh ce fameux repas de Noël ! Chaque année tu te dis que la prochaine fois, tu le passeras sur une île avec un ti punch dans la main, une fleur dans les cheveux et un paréo autour de la taille.

Mais cette pauvre dinde est passée à l’as ! Alors pour la venger de s’être faite farcir le derrière tu vas devoir sortir ton pull rouge et vert pour t’asseoir sagement à côté de tata Odette !

Oui je sais, il faudra t’armer d’un peu de patience. Bien plus qu’un repas, c’est un véritable marathon qui t’attend ! Content de ses cadeaux, ton petit cousin t’assassinera les oreilles avec son nouveau « super robot » ! Et comme par hasard la sortie de Star Wars tombe pile poil avant la période des fêtes ! A nous les sabres laser et autres R2-D2 qui vont faire plus de bruit qu’un concert de David Guetta ! Malgré tout tu devras tant bien que mal rester zen. Parce qu’à Noël tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil, ok ?!

Bien sûr il faudra passer à l’incontournable interrogatoire « bilan de l’année » : « alors ça va le boulot ? » et « comment vont les amours » ? Tu répondras comme d’habitude  » Mon chat va très bien, merci » ! Ambiance garantie entre le fromage et la salade ! 

Et tout cela sans compter que ton estomac te suppliera de ne plus rien lui donner à manger sous peine de te le faire payer dans les jours à venir ! Chose que tu ne feras pas puisque mamie ne comprend pas pourquoi tu ne reprends pas une troisième fois des pommes dauphines. 

A ce moment là tu béniras l’inventeur du champagne ! Trois ou quatre verres plus tard, les tontons vont commencer à parler politique. Ils se mettront finalement d’accord sur l’eau de vie et l’ouverture des boites de chocolat. Pendant ce temps mémé, tête dans la soupe en sera toujours à l’hors d’oeuvre !

Pourtant, à bien y regarder, c’est peut être tous les ans la même chose mais quoi de plus de rassurant que de voir les lumières du sapin clignoter chaque année ? L’odeur des clémentines de fin de repas est une madeleine de Proust qui nous fait rester éternellement dans le royaume de l’enfance.

Qu’importe, finalement ce joyeux brouhaha, ce chaleureux chahut, tu t’y es fait depuis bien longtemps déjà.

Alors si tu as déjà la chance de ne pas être seul(e) à table en ce jour de fête, lève ton verre, celui de tata Odette et crie « Big up » au Père Noël !