TOP
La consult 18 Melody Daniel

La consult’ de Melody #18

Je sais pas vous, mais depuis 2019, j’aime pas trop les programmes proposés par l’actualité… La dernière grosse prod’ a déjà fait pas mal de ravages et suffisamment d’audimat il me semble. Là, on est passé sur un doss’ qui relève plutôt bien la concurrence. Et je sais pas si c’était nécessaire… 

On n’était pas pépère avec nos grèves et nos gilets jaunes ? Pourquoi vouloir à tout prix se diversifier ? Franchement, déjà les drames sociaux c’est lourd, mais alors la série catastrophe combinée avec le film de guerre…c’est pousser la catharsis un peu loin je trouve. On ne pouvait pas se limiter à une fin du monde tranquille sous une couche d’ozone de plus en plus fine à profiter de nos 42 degrés toute l’année en paix bordel ! En slip et bourrés sur nos radeaux pour oublier notre empoisonnement au mercure dû à une overdose de chirachi saumon. C’était trop demandé ? 

Manifestement. 

Du coup, on va se taper un dénouement anticipé, grillé à la radioactivité. Plus besoin d’UV pour être bronzé toute l’année ! C’est Point Soleil qui va gueuler… 

Non franchement, je ne sais même plus où regarder pour ne pas avoir envie de me tirer une balle et de… Oh une réduction sur le 2ème pack « forme et minceur » ! Pas mal pour préparer l’été ! Hummmm…on est en mars…ce qui me fait 4 mois pour entamer un programme de remise en forme avant le bikini jugement. C’est vrai qu’il ne faudrait pas que je traîne, sinon je risque d’avoir le même cul que les autres années… Bon en vrai, il m’avait plutôt pas mal réussi. Et j’avais pas fait de régime ! Ouais mais j’avais pas 33 ans… En même temps, si y’a la guerre, je ne partirai sans doute pas en vacances. Oui, mais ça je le saurais au dernier moment. Si y’a une brèche pour aller me faire rôtir sur les plages d’Ibiza avant le lâcher de bombes international, ce serait con de ne pas m’être préparée. 

Putain de dilemme… C’est choisir entre la peste et le choléra cette histoire. Au fait, pourquoi Camus a choisi d’écrire La peste plutôt que le choléra ? Ça donne un sacré avantage à la peste. En terme de visibilité, c’est pas très équitable tout ça. Heureusement que Giono a remonté la côte du choléra avec Le hussard sur le toit. Mais c’est quand même moins évident que s’il l’avait appelé Le choléra… Si tu l’as pas lu, tu sais pas. Tu t’imagines juste un yamakasi qui arpente la Provence en perruque et col jabot, son monocle coincé dans son orbite oculaire. N’allez pas croire, je ne l’ai pas lu. Mais y’a une très belle adaptation ciné avec Juliette Binoche à poil. Je recommande. À l’époque, le gars l’a soignée en la frictionnant sur tout le corps toute la nuit avec une huile à la lumière de la bougie. Y’a pas à dire, plutôt sexy les épidémies dans l’temps… 

En parlant d’huile, j’ai lu que pour garder une peau jeune et bien hydratée, l’huile d’olive extra vierge était recommandée. Alors à vos gommages et masques, perso je vais faire le plein d’antioxydants et de vitamines K (ouais, ouais vous pouvez vérifier) en maintenant bien mes tranches de concombres pour soigner le contour des yeux et éviter de regarder la réalité en face.

Question œillères, j’ai pas trouvé mieux… 

Love, Durex et Lexomil

Melody