TOP

Haramiste : le voile est levé sur un tabou!

Haramiste est un moyen-métrage réalisé par Antoine Desrosière, co-écrit et interprêté par les belles actrices Inas Chanti et Souad Arsane.  

 

Un zoom sur l’intimité de deux soeurs voilées

La scène débute sur le banc d’un quartier de banlieue. Rim, jeune voilée rappelle à sa petite soeur Yasmina, que leur religion leur interdit formellement de parler aux garçons.  Peu à peu, au fil de la discussion qui continue de se dérouler dans un espace lié à leur intimité : leur chambre, nous entrons dans la sphère intime et l’insconscient des jeunes soeurs. Nous découvrons, une jeune femme tiraillée entre les règles strictes issues de son éducation et de sa religion, d’une part et ses désirs, d’autre part. Va t’elle franchir le pas? 

L’émancipation sexuelle des femmes musulmanes : Le voile est levé sur un tabou

Jusque- là inédite dans le paysage cinématographique français : la question de l’émancipation sexuelle des femmes musulmanes voilées, hors mariage. C’est le défi lancé et brillamment dressé et abordé, avec une touche d’humour, par Antoine Desrosière, qui a souhaité « donner la parole aux femmes voilées, et qu’elles soient perçues comme toute autre femme, avec des désirs humains. »

Une séance-débat prochainement au Paname-Art-Café

Chaque semaine, le réalisateur et les actrices, organisent des séances débats, en salles de cinéma, en France et au delà de nos frontières ( en Allemagne, en Suisse… ) avec des intellectuels et des artistes, afin de faire découvrir leur oeuvre et de lancer un débat autour de la thématique. Une séance – débat est prévue au Paname Art Café ! Nous vous tiendrons informés de la date. Ne loupez pas l’occasion de le découvrir !