TOP
Arcomik 19ème édition

On était au gala « L’humour c’est mieux à deux » au festival Arcomik

Du 16 au 26 février dernier, la 19ème édition d’Arcomik avait lieu à Saint-Etienne et ses environs. Le festival s’ouvrait sur le gala L’humour c’est mieux à deux, présenté par Anne-Sophie Girard et sa sœur jumelle Marie-Aldine Girard. Retour sur cet événement stéphanois. 

Chambon-Feugerolles. Dans l’ancienne forge aménagée en salle de spectacle, tout est prêt pour accueillir les artistes et le public. Depuis la scène, des rideaux de lumière illuminent la salle. Pour l’occasion, des caméras ont été installées : le spectacle est capté en vue d’une diffusion sur Culturebox et Comédie +. 

Pour cette soirée, Anne-Sophie Girard et sa sœur jumelle Marie-Aldine Girard présentent L’humour c’est mieux à deux, un gala qui met en lumière des duos comiques improbables. Un exercice difficile et audacieux pour les artistes puisqu’aucun sketch n’a été testé à l’avance en public. 

Sur le line-up, on retrouve notamment Redouane Bougheraba, Popeck, Oldelaf, Redouanne Harjane, Arnaud Joyet, Julien Santini, Aymeric Lompret mais aussi Waly Dia, Elodie Arnould, Les Wriggles, Patrick Chanfray, Céline Groussard, Alex Vizorek, Olivia Ruiz, et Lola Dubini. 

 

Elodie Arnould et Waly Dia lors du gala L’humour c’est mieux à deux © Pierre Grasset

Répéter jusqu’au lever du rideau

Les répétitions ont commencé dès l’après-midi et se poursuivent : « C’est un one shot donc on répète tous jusqu’à la dernière minute » explique Elodie Arnould, en duo ce soir avec Waly Dia. Pour créer ce sketch inédit, les deux humoristes ont essentiellement travaillé par téléphone : « Tous les lundis, 10h, on s’appelait pour écrire et répéter le texte » se remémore Elodie Arnould. Aujourd’hui, c’est la première fois qu’ils jouent ce numéro sur scène : « Waly est arrivé en début d’après-midi, ajoute l’humoriste. Il m’a envoyé un message en me disant : “On répète à partir de 13h15 et jusqu’à ce que mort s’en suive” [rires] ». Dans les coulisses, l’ambiance est studieuse et enjouée : « C’est génial de se retrouver tous ensemble pour cette soirée » s’enthousiasme Oldelaf.  

De l’autre côté du rideau, une salle comble attend impatiemment le début du show. Toutes les générations sont présentes pour assister à cette soirée. Les derniers spectateurs prennent place, le gala peut commencer ! 

 

Redouanne Harjane et Oldelaf lors du gala L’humour c’est mieux à deux © Pierre Grasset

« C’est la première fois qu’on voit les artistes en vrai. C’était incroyable ! »

Après deux heures de spectacle, le public ressort très enthousiaste. Par leur singularité et leur complicité, les duos ont emporté chacun des spectateurs présents ce soir-là. Étudiantes à Saint-Etienne, Camille et Alexia viennent pour la première fois à ce festival : « On regarde des spectacles d’humour à la télé mais c’est la première fois qu’on voit les artistes en vrai. C’était incroyable ! » nous apprend Camille, ravie. « Tout était super, complète Angélique, responsable financière de 33 ans. Avec tous ces artistes, il y en avait pour tous les goûts ». 

Côté artistes, ils sont également enchantés par cette soirée : « Le public était à l’écoute et réactif ! s’exclame Oldelaf. Je suis content de nos passages ! ». Sourire aux lèvres, Elodie Arnould précise : « Une fois que tu es sur scène, tu donnes tout. Et ça s’est super bien passé ! ». Vivement la diffusion télé ! 

 

Retrouvez toute l’actualité d’Arcomik sur le site officiel, Instagram et Facebook.

©Photo de couverture : Pierre Grasset