TOP
Clark netflix

Clark, la vie rêvée d’une star du crime sur Netflix

Netflix a mis en ligne la mini-série Clark tirée de la vie de Clark Olofsson. Un récit qui oscille entre fantasme et réalité, sur l’homme à l’origine du syndrome de Stockholm.

Clark Olofsson, hors-la-loi d’origine scandinave à la carrière longue comme le bras, est passé de petit voyou local à star mondiale du crime lors du cambriolage d’une banque en 1973 dans la capitale suédoise. La prise d’otage qui a duré plusieurs jours, a donné naissance à un terme bien connu des amateurs de faits divers : le syndrome de Stockholm. Ce processus définit la mise en place d’un lien psychologique entre otages et ravisseurs, qui finissent par s’allier face aux autorités. 

Le cambriolage est le point d’orgue de la mini série Clark qui revient en 6 épisodes sur les aventures de Clark Olofsson, grand passionné de crime, embobineur professionnel et roi de la séduction. La série, filmée comme une longue tirade à la gloire du bandit suédois, doit beaucoup à son concepteur, le metteur en scène Jonas Åkerlund. Un réalisateur longtemps spécialisé dans le clip vidéo, collaborateur de longue date de Madonna. Le suédois a aussi clippé pour Prodigy (Smack My Bitch Up), Christina Aguilera, Maroon 5, Coldplay, Beyoncé et Lady Gaga.

 

Clark © Netflix

Roman criminel

La série Clark s’inspire librement de la vie criminelle de Clark Olofsson. Une carrière démarrée tôt, après une enfance erratique marquée par la violence d’un père alcoolique et le quasi abandon d’une mère sous l’emprise de son mari. Tout juste âgé de 14 ans, Clark Olofsson quitte la famille d’accueil chez qui les autorités l’ont placé, pour s’embarquer dans un bateau qui part faire le tour du monde. De retour en Suède un an plus tard, Clark Olofsson commet ses premiers larcins.

Suite à un vol dans magasin en pleine nuit, la trajectoire de Clark Olofsson prend une direction inattendue. Accusé du meurtre d’un policier pour lequel il est innocent, son nom fait la une des journaux. A 20 ans, il connait la notoriété. Une qualité qu’il va exploiter au maximum, en menant notamment des mouvements de grève dans les prisons suédoises qui auront un retentissement dans tout le pays.

Dans les années qui suivent, Clark Olofsson va multiplier les frasques, au point de devenir la coqueluche des médias. Une trajectoire criminelle mise en scène sur un ton comique dans la mini série et qui donne des airs glamours à l’anti-héros. Le comédien Bill Skarsgård, qui incarne le hors-la-loi suédois, tire son épingle du jeu dans Clark. Il est appelé à reprendre un autre rôle principal, dans le reboot du film culte The Crow.

 

Retrouvez la mini-série Clark sur Netflix.

©Photo de couverture : Netflix