TOP
el buen patron

« El Buen Patron », satire sociale avec Javier Bardem

El Buen Patrón sort au cinéma le mercredi 22 juin. Le film met en scène un patron sans scrupules interprété par le grand Javier Bardem. 

Synopsis : Julio Blanco (Javier Bardem), propriétaire charismatique d’une entreprise qui fabrique des balances industrielles dans une ville espagnole de province, attend la visite imminente d’une commission qui décidera de l’obtention d’un prix local d’excellence en affaires. Les préparatifs de l’entreprise sont tels que tout doit être parfait pour la visite. Pourtant, tout semble conspirer contre Julio Blanco. Travaillant contre la montre, Blanco essaie de résoudre les problèmes de ses employés franchissant toutes les lignes imaginables et donnant lieu à une série d’événements inattendus et explosifs aux conséquences imprévisibles. 

 

El buen patron © MK2 Films

Un carton aux Goyas

El Buen Patrón est la troisième collaboration entre le réalisateur et scénariste espagnol Fernando León de Aranoa et le charismatique Javier Bardem. Le duo a produit en 2017 un biopic sur Pablo Escobar ainsi qu’une comédie sociale sortie en 2002 (Los Lunes al sol), film pour lequel le metteur en scène et le comédien ont été récompensés aux Goyas, l’équivalent espagnol des Oscars (Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleur acteur).

La comédie El Buen Patrón a triomphé lors de la 36eme cérémonie des Goyas qui s’est tenue à Valence en février dernier. Le film a fait l’objet de 20 nominations (un record) pour l’obtention de 6 récompenses. Comme pour leur film Los Lunes al sol, le réalisateur et son acteur principal sont repartis avec les trophées de Meilleur Film, Meilleur réalisateur et Meilleur acteur. El Buen Patrón a par ailleurs obtenu des Goyas pour le meilleur scénario original, le meilleur montage et la meilleure musique originale.

Aux côtés de Javier Bardem, on retrouve Celso Bugallo, Almudena Amor, Francesc Orella, Manolo Solo, Sonia Almarcha, Oscar de la Fuente et Tarik Rimli pour cette nouvelle comédie. 

 

©Photo de couverture : MK2 Films