TOP
moon knight disney +

Moon knight : L’épisode final est disponible sur Disney +

Après 6 longues semaines à attendre impatiemment chaque nouveaux épisodes sur la plateforme Disney +, la saison 1 de Moon Knight vient de dévoiler son volet final. Basée sur le comic du même nom, cette mini-série réalisée par Mohamed Diab est la deuxième création Marvel la plus vue de la plateforme.

Employé dans la boutique souvenir d’un musée londonien, Steven Grant comprend que ses trous de mémoire et visions sont liés à un trouble dissociatif de l’identité. Il partage son corps avec le mercenaire Marc Spector. Les deux personnalités s’entrechoquent lorsque l’ennemi de Marc, Arthur Harrow, se dirige vers eux. Steven découvre toutes les nouvelles possibilités qui s’offrent à lui, notamment grâce aux pouvoirs que Khonshu, puissant dieu égyptien, confère à son autre personnalité. Violent et sombre, l’anti-héro Moon knight se retrouve au cœur des conflits entre neufs dieux égyptiens. 

Un renouveau de la mythologie égyptienne

Les différents thèmes de la série ont de quoi en conquérir plus d’un. En interview pour Allociné, Mohamed Diab évoque l’importance de représenter l’Egypte dans sa réalité. On s’éloigne de la vision très européenne et orientalisée des pays du Moyen Orient. Entouré d’égyptologues, le réalisateur a mis un point d’honneur à représenter ce pays aux mieux dans les décors et les costumes. Entre héritage ancien et culture moderne, on y retrouve l’expérience de Mohamed Diab qui s’est notamment fait connaître par ses films sur les évolutions de la société égyptienne : Les femmes du bus 678 sorti en 2011 par exemple.

Un héro aux deux visages 

La performance de l’acteur Oscar Isaac sur le trouble dissociatif de la personnalité propre à son personnage est magistrale. Abordé sur le ton de l’humour, ce trouble de l’identité n’est pas montré comme un élément négatif, bien au contraire. La série Marvel nous fait rire de la difficulté de Steven et Marc à s’entendre et des personnalités bien différentes de ses deux identités : chacun se bat avec l’autre dans le même corps. On parvient même à s’identifier parfois à cette dualité. Les scènes d’incompréhension et de confrontation des personnages ne font que renforcer l’aspect comique du film.

 

Moon Knight ©Marvel Studios

 

Le résultat à l’écran est grandiose : l’acteur porte sur ses épaules la totalité du scénario. Sa performance nous fait autant rire que pleurer, notamment sur la complicité naissante entre Steven et Marc. 

Un final aux critiques partagées

Disponible en France depuis le mercredi 4 mai sur la plateforme Disney +, l’épisode final a fait trembler internet. Les critiques, pourtant pleines d’espoir lorsque la série fut annoncée, se montrent désormais plus que mitigées. Malgré des taux d’audience très élevés, Moon Knight a déçu beaucoup d’internautes. La nouvelle pépite trépidante de Marvel n’a donc pas touché tous les cœurs. On attend impatiemment la suite qui permettra à cette première saison d’atteindre ses grandes ambitions. 

 

Louise Piquet

©Photo de couverture : Marvel Studios