TOP
1h22 avant la fin

1h22 avant la fin : la fin d’une pièce à succès

La pièce 1H22 avant la fin est écrite et mise en scène par les auteurs du Prénom : Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière. Après une prolongation de plusieurs semaines due à son succès, les acteurs ont célébré la dernière représentation samedi dernier. 

Bertrand (Kyan Khojandi) veut se suicider mais rien ne se passe comme prévu. Un homme frappe à sa porte armé d’un pistolet pour le tuer. 

Un duo explosif  

Dans cette pièce de théâtre, Kyan Khojandi interprète un rôle tout en nuances, à la fois sombre et léger. Quant au personnage sans nom, il était originellement joué par Éric Elmosnino puis remplacé par Jonathan Lambert. Unique en son genre, ce personnage est une des « petites mains » de la mort, une allégorie de la faucheuse. C’est sur ce jeu entre les deux protagonistes que tout l’humour de la pièce se concentre. Un mélange doux et explosif. 

– Un dernier souhait ?

– Un gilet pare-balle

A la fin de la pièce, un troisième personnage fait son apparition : la voisine de Bertrand interprétée par Adèle Simphal. Une histoire d’amour naissante entre deux apprentis suicidaires qui va bouleverser leur vie. 

Une scénographie au service du texte 

Avec humour et bienveillance, la pièce parle de la mort, du suicide et de déception amoureuse. Le succès de cette comédie dramatique joue sur la légèreté, la subtilité et la profondeur des dialogues. Malgré les sujets graves qu’abordent les deux auteurs, leur talent d’écriture, récompensé d’un Molière pour le Prénom, permet de rire et d’être ému à chaque scène. 

Côté scénographie, tout est millimétré. Le décor grandiose est mis en valeur par le traitement de la lumière en fonction du temps qui passe et d’une mélodie au service d’un comique de répétition. Le choix de musiques populaires colle à la peau de Bertrand, personnage mélancolique et solitaire. 

A la fin du spectacle, les acteurs prennent le temps de discuter avec le public. Toutes les questions sont les bienvenues, les comédien⋅ne⋅s répondant avec honnêteté à chacune d’entre elles. 

Retrouvez Kyan Khojandi à l’affiche du Zénith de Paris en janvier 2023 avec son nouveau spectacle Une bonne soirée

Louise Piquet

©Photo de couverture : Affiche 1h22 avant la fin