TOP
bo burnham inside netflix

« Inside » : La folie créative de Bo Burnham

L’humoriste et musicien américain Bo Burnham a réalisé Inside, un film sur sa vie en confinement, disponible sur Netflix. 

Nombreuses sont les chansons de ce film qui ont envahis la plateforme TikTok : Jeff Bezos et Welcome to the internet par exemple. Le film, tourné comme une suite de courtes séquences à l’aspect de spectacle et de programme musical, retrace le processus créatif  de l’artiste enfermé chez lui.

Devant une caméra, allongé sur le sol ou en sous-vêtements sur une chaise, l’humoriste est seul avec ses pensées. Il parodie notamment différents contenus des réseaux sociaux : les influenceuses avec la chanson White woman’s instagram qui reprend les clichés des photos de la plateforme ou encore les youtubeurs gamers avec un faux jeu vidéo dans lequel il est le personnage principal.

 

Bo Burnham – Inside © Netflix

« Comment nous sentons-nous ici ce soir ? Hahaha, ouais, je ne me sens pas bien »

Malgré l’aspect humoristique de ce film – comme son spectacle Make happy aussi disponible sur Netflix – Bo Burnham nous invite au cœur de sa dépression, de son syndrome de la page blanche, de sa peur de la mort… Tout au long du film, son évolution est aussi celle de millions de personnes durant la pandémie, traversant l’ennui, la peur, l’euphorie et les épisodes créatifs. Bo Burnham évoque également sa claustrophobie, un sentiment récurrent dans ce film. Inside est tourné dans un seul décor. L’omniprésence de cet espace clos reflète alors pleinement le mal-être de l’artiste. 

Inside est une œuvre sur la contradiction humaine et le flux de pensées de l’humoriste, un documentaire unique sur le processus créatif et les questionnements autour de la légitimité de faire des blagues dans des temps difficiles. Muni de son piano, de sa voix et de sa seule présence, Bo Burnham nous parle de ce qu’il vit et de ce qu’il ressent à travers des chansons hilarantes et des moments d’introspections.

 

Retrouvez Inside de Bo Burnham sur Netflix

©Photo de couverture : Netflix

Louise Piquet