TOP
Dave chappelle Lester Cohen

La belle escapade parisienne de Dave Chappelle

La star du stand-up a passé quelques jours dans la capitale la semaine passée. L’Apollo Théâtre et le Trianon ont déroulé le tapis rouge au G.O.A.T.

L’annonce de la venue de Dave Chappelle à Paris a surpris son monde. Le comédien a planifié plusieurs représentations : 3 présences à l’Apollo Théâtre les 18 et 19 janvier, suivis de trois soirées au Trianon. Le comédien avait déjà mis en place ce genre de dispositif en octobre dernier lors de son voyage à Londres avec 8 représentations étalées sur une dizaine de jours.

L’humoriste a été au cœur d’une controverse en octobre dernier. Le créateur du Chappelle’s Show s’est attiré les foudres de la communauté transgenre pour ses propos virulents à leur encontre dans son dernier special The Closer, publié le 29 septembre sur Netflix. Dave Chappelle a réagi quelques semaines après le début de la discorde, en reprochant à ses opposant.e.s de vouloir le canceliser.

Malgré la polémique, celui que ses fans appellent le G.O.A.T. a repris la route, enchaînant les shows à guichet fermé à travers les États-Unis. Si les salles de spectacle continuent d’accueillir l’artiste, des festivals de cinéma et certains distributeurs ont déprogrammé Untitled, le film documentaire réalisé par l’humoriste en pleine crise sanitaire.

Un show calibré et varié

Ce spectacle, concocté par l’artiste américain pour le public parisien, s’est déroulé en plusieurs phases. Il était impossible de filmer dans la salle, les téléphones étant glissés dans des pochettes à fermeture magnétique. Le service d’ordre scrutait la salle méthodiquement, rendant impossible toute tentative d’enregistrer ne serait-ce qu’une bribe du spectacle.

Le show démarre avec le stand-upper Jeff Ross en charge de la chauffe. L’humoriste, très en verve, balance quelques vannes sur Drake et à propos de la famille royale d’Angleterre. La comédienne Michelle Wolf enchaîne derrière avec quelques punch’ sur Paris. Jeff Ross revient ensuite pour s’adonner à son sport favori : faire monter des spectateurs pour ensuite les roaster.

 

La salle étant prête, place à l’hôte de la soirée. Eclairée de rouge, la scène accueille  le roi de la comédie sous les vivats du public. Clope au bec, l’humoriste amorce son show par quelques piques envers Macron et sa vente ratée de sous-marins à l’Australie. Le stand-uppeur prévient très vite qu’il ne fera pas de blagues sur les personnes transgenres. Même si, visiblement, il en a très envie.

Dave Chappelle enchaîne sur des thématiques préparées à l’avance, entrecoupées de moments d’impros avec le public. Le comédien évoque ainsi une tentative d’intrusion à son domicile qui a poussé sa femme à lui acheter une arme. A la suite d’un échange avec une spectatrice Sud-africaine, Dave Chappelle se lance dans une série de vannes hilarantes sur l’athlète Oscar Pistorius, qui fut accusé de meurtre sur sa compagne.

Une belle surprise en guise d’épilogue

Après une bonne heure de présence sur scène, le comédien laisse place à une prestation live du groupe Hip Hop Black Star. Les rappeurs Yasiin Bey (ex Mos Def) et Talib Kweli se saisissent chacun d’un micro pour se lancer dans une série de morceaux déclamés à l’énergie. La présence du tandem au côté de Dave Chappelle est tout sauf une surprise. Les trois produisent ensemble, depuis 2020, un podcast intitulé The Midnight Miracle.

Avant de dire au revoir au public, Dave Chappelle a tenu à rendre un vibrant hommage à l’humoriste Bob Saget disparu le 5 janvier dernier. L’homme aux vannes assassines laisse place à l’ami très touché par la perte d’un vieux camarade. Dave Chappelle tend le micro vers son téléphone et diffuse au public le dernier message vidéo que lui a envoyé Bob Saget. L’humoriste salue la mémoire d’un être doté d’un grand sens de l’humour et animé d’une profonde gentillesse envers ses collègues artistes.

N.B. : Le reportage concerne la représentation du samedi 21 janvier 2022

©Photo de couverture :  Lester Cohen