TOP
le titre est provisoire

« Le titre est provisoire » au Studio Hébertot

La pièce de théâtre, Le titre est provisoire, se joue au Studio Hébertot jusqu’au 1er mai. Une véritable mise en abîme qui place un trio dans une situation délicate. 

Manu (Christophe Corsand) vient tout juste d’emménager. Il n’a pas encore eu le temps de déballer ses cartons.  Dans ce nouveau chez-lui, il invite Thibaud (Olivier Doran), son ami comédien. Les deux artistes se sont rencontrés sur les bancs du conservatoire en section théâtre. Inséparables, Manu et Thibaud ont foulé les planches de nombreuses fois ensemble. Mais depuis six ans, aucun projet commun n’a vu le jour. 

Pourtant, Manu a reçu une nouvelle pièce de théâtre écrite par une certaine Jeanne (Magali Bros), ancienne publicitaire qui se lance, pour la première fois, dans cette nouvelle discipline. Le comédien s’est empressé d’envoyer le texte à Thibaud pour porter ce projet ensemble. 

 

Olivier Doran (Thibaud) et Christophe Corsand (Manu) © Kobayashi

« Ce n’est pas du théâtre de l’absurde, c’est du théâtre absurde »

Thibaud est catégorique : la pièce est mal écrite et sans intérêt. Il n’a aucune intention de la lire avec son ami ni même de participer au projet. Mais ce qu’il ignore encore, c’est que Manu s’est déjà engagé pour eux auprès de l’autrice… qui arrive à l’appartement de façon imminente !

Dès le début de la pièce, deux tempéraments diamétralement opposés se dessinent et créent de savoureux échanges entre les deux acteurs. Jovial et enthousiaste, Manu tente maladroitement de convaincre son ami bougon et entêté. Alors que la tension monte, la lecture forcée se transforme en règlements de comptes, mettant en lumière les travers de chacun et soulevant certains questionnements : « Peut-on éprouver des sentiments pour quelqu’un que l’on n’admire pas artistiquement ? ». Mention spéciale pour la théorie du café-liégois.

 

, Christophe Corsand (Manu) , Olivier Doran (Thibaud) et Magali Bros (Jeanne) © Kobayashi

 

Écrite par Christophe Corsand et mise en scène par Jean-Philippe Azéma (La maîtresse en maillot de bain), Le titre est provisoire se joue tous les jeudis, vendredis, samedis et dimanches au Studio Herbetot. 

©Photo de couverture : Kobayashi